A LA UNE

16 novembre 2020

Trente-deux pays se liguent contre le droit à l’avortement

Ce sont évidemment les Etats-unis qui sont à la tête de la bataille contre le droit à l’avortement. Mais ils sont loin d’être les seuls. 32 pays viennent de signer une « déclaration pour la santé de la femme et le renforcement de la famille », programmée pour être présentée à l’Assemblée mondiale de la santé à Genève.
Le Blacklash (ou retour de bâton en bon français) fait fureur. Lire la suite


16 novembre 2020

Pologne : l’IVG, un droit menacé

La phrase de Simone de Beauvoir : « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant » est malheureusement toujours d’actualité.
Les femmes polonaises sont restées vigilantes ! Leurs mobilisations massives, entrainant la jeunesse et tous les opposants au gouvernement - jusqu’à 100 000 manifestant.e.s vendredi 30 octobre - l’ont obligé à reculer. Mais rien n’est encore gagné. Lire la suite


2 novembre 2020

Les mésusages du mot "science"

Face aux nombreux mésusages du mot « science », le sociologue Arnaud Saint-Martin défend un ethos et une approche scientifiques fondés sur la raison.
Usbek & Rica s’est entretenu avec l’auteur du court livre intitulé Science, paru le 3 septembre aux éditions Anamosa.
" Depuis la propagation mondiale du coronavirus au début de l’année, le mot est sur toutes les lèvres. Recommandations, publications ou encore controverses « scientifiques » : rarement la science avait fait l’objet d’autant de discussions dans l’espace public. "
Lire la suite Lire la suite


2 novembre 2020

Sciences, expertises, politiques et Covid-19

Sylvestre Huet a participé au livre collectif Dessine moi un Pangolin.
On y trouve un ensemble de textes d’origines très diverses – aide-soignante (et députée), politiste, philosophe, économiste, humoriste, écrivain, historien, ergonome… – proposant des réflexions sur la crise dans toutes ses dimensions.
Il a publié, sur son blog, sa contribution que nous reprenons ici, pour ouvrir ce débat sur "Sciences et politiques".
" Subitement, les campagnes anti-vaccins ont mis la pédale douce devant la menace du coronavirus Sars-Cov-2. Mais pas toutes. Subitement, la science a occupé le devant de la scène. Mais pas toujours pour les bonnes raisons. La crise sanitaire, comme la crise climatique, exacerbent cette question majeure du 21ème siècle :
Comment allons-nous utiliser les savoirs et la démarche scientifique pour résoudre nos problèmes économiques, sociaux ou éthiques ? "
Lire la suite Lire la suite


28 octobre 2020

Louis Astre : Une figure de notre syndicalisme (1924-2020)

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de Louis Astre. Je l’avais revu régulièrement lors des congrès de la FSU et je me rappelle sa faconde souriante, son esprit acéré et ses souvenirs passionnants d’une vie riche d’engagements.
Louis a été en effet une figure du syndicalisme enseignant et notamment de la défense de la laïcité, engagement auquel il est resté fidèle toute sa vie.
Par Gérard Aschieri SG de la FSU (2001 - 2010) puis président de l’IR-FSU (2010 - 2016) Lire la suite


6 octobre 2020

Violences policières : la rupture du contrat tacite

Le second, paru dans le dernier numéro de Hommes & Libertés N° 191 de Septembre 2020 est de Christian MOUHANNA, chargé de recherches au CNrS-Cesdip (Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales).
Le « traitement » des dernières manifestations en France s’est traduit par un accroissement significatif de la répression, rompant avec une tradition visant au contraire sa limitation au strict nécessaire. La violence de certains manifestants n’est pas la seule cause de cette évolution.
« La violence policière s’inscrit dans une volonté d’imposer les décisions gouvernementales en abolissant le contrepouvoir de la rue, devenu d’autant plus insupportable qu’il a, notamment à travers les manifestations des “gilets jaunes” ou contre les retraites, acquis une certaine aura. » Lire la suite


6 octobre 2020

De l’usage de la violence d’Etat

Comme le souligne l’éditorial de Paul Devin la question des « violences policières » est devenue une préoccupation importante pour tous ceux qui se préoccupent de nos droits et libertés. Elle nécessite d’en débattre en s’appuyant notamment sur les analyses de chercheurs. Dans cette perspective Gérard Aschieri, ex président de l’IR-FSU, Rédacteur en chef de la revue de la LDH nous propose deux articles.
Le premier de Sebastian ROCHE, directeur de recherche au CNRS est paru dans le numéro 190 de Juin 2020.
"Dès que des chocs importants perturbent les systèmes politiques, la nature du pouvoir se révèle rapidement : la contrainte et la violence sont des outils disponibles. C’est ainsi que la crise des « gilets jaunes » a donné à voir une certaine conception française du maintien de l’ordre et de l’usage de cette violence légale." Lire la suite


16 septembre 2020

« Être américain aujourd’hui » : l’identité américaine, une construction permanente

On croyait connaître les États-Unis avant que ne surgisse le phénomène Donald Trump. Mais pour Didier Combeau, essayiste et spécialiste des États-Unis, les interrogations que soulève l’actuel locataire de la Maison-Blanche sont anciennes.
Depuis qu’il a surgi sur le devant de la scène politique, Donald Trump occupe tout l’espace. Mais l’homme d’affaires du Queens n’a pas tout inventé. Bien au contraire, comme l’explique Didier Combeau, spécialiste des États-Unis, dans son nouvel essai.
Gilles Biassette, le 10/07/2020 dans "La Croix" Lire la suite


16 septembre 2020

L’Amérique ne mange plus à sa faim

D’ici à la fin de l’année 2020, 54 millions de personnes pourraient être confronté·es à l’insécurité alimentaire aux États-Unis.
Près d’une personne sur six victime d’insécurité alimentaire, dont 18 millions d’enfants : telles sont les prévisions inquiétantes de Feeding America, le plus grand réseau de banques alimentaires des États-Unis.
Par Sébastien Natroll — dans SLATE le 9 septembre 2020 Lire la suite


2 septembre 2020

Réflexions sur l’État détricoté, de la Résistance à LRM - Danielle Tartakovsky

Le regard d’historienne de Danielle Tartakowsky est extrêmement précieux pour comprendre notre époque à la lueur du passé. Il permet de démasquer jusque dans son langage même les mécanismes de domination à l’œuvre dans les politiques néolibérales actuelles.
Dès lors, Danielle Tartakowsky nous aide à analyser les forces sociales en présence et à penser les ripostes nécessaires en évitant les chausse-trapes tendues par la rhétorique gaullienne dans laquelle se drape Emmanuel Macron en cette période de pandémie.
Propos recueillis par Godefroy Guibert de l’IR-FSU. Lire la suite


2 septembre 2020

Syndicalisme et mouvement social au XXIème siècle

La publication du tome II de l’histoire de la FSU La FSU dans la cour des grands, présenté au congrès de la FSU de Clermont-Ferrand au mois de décembre 2019, avait conduit l’IR-FSU à demander aux « 3 D* », coordinateur.rice.s de l’ouvrage, de construire un colloque sur le thème « Regards croisés sur syndicalisme et mouvement social au XXIe siècle ».
Tout le monde était fin-prêt pour le 1er avril 2020…, quand le confinement lié à la pandémie nous contraignit à le reporter, sine die.
Nous avons alors sollicité celles et ceux qui devaient intervenir dans ce colloque pour le remettre en perspective, en tenant naturellement compte des tout derniers bouleversements, en particulier les effets économiques, sociaux et environnementaux de la crise, mis en lumière par la pandémie. C’est l’objectif de ce numéro spécial de Regards Croisés. Lire la suite


23 juin 2020

Peut-on abolir la police ? La question fait débat aux États-Unis

Depuis le décès de George Floyd le 25 mai à Minneapolis, les protestations contre les violences policières aux États-Unis ont pris une ampleur historique. Elles secouent le pays et trouvent un écho dans le monde entier, comme en France où la manifestation du 2 juin, à l’appel du comité Vérité pour Adama, ce jeune homme mort en 2016 après une interpellation par les gendarmes, a connu une affluence sans précédent.
Les manifestations aux États-Unis, qui dénonçaient initialement le caractère violent et raciste de la police, ont fait émerger un large mouvement en faveur de la réduction des budgets et du champ d’action de la police. Lire la suite


23 juin 2020

J’étouffe par Raoul Peck

Ce matin en me levant, j’étais déjà brisé. Il y a eu tant de matins comme celui-là.
Et chacun de ces matins laisse des traces. Des traces qui s’accumulent. Puis, ces cauchemars en sommeil, qui reviennent à chaque déflagration.
Ce qui se passe en ce moment aux États-Unis me trouble à la nausée. Ce n’est cependant pas de l’Amérique dont je désire vous parler. Mais de la France.
Par quelle extraordinaire magie celle-ci pourrait-elle rester en dehors de ce grand déballage ? Lire la suite


23 juin 2020

"J’ai dormi en prison" FARIDA Infirmière

Le 16 mai, cette infirmière (17 ans de service public) qui revendique de n’avoir fait, malgré tout, comme les autres, que son travail, va manifester pour "qu’on puisse soigner les gens dans de bonnes conditions". Elle est gazée, puis violemment interpellée après un jet de cailloux. Menottée pendant 8 heures à un banc dans un commissariat, elle dormira dans une cellule avant d’être libérée. "Là bas si j’y suis", a réalisé un interview. Il faut absolument écouter la dignité avec laquelle elle parle de son travail, de sa colère, des forces de l’ordre, parce que la parole d’une "invisible", au plus près des réalités de la santé, est rare et plus instructive que les photos et beaucoup de discours. Lire la suite


9 juin 2020

« Il y a en Amérique l’atmosphère de la France en 1830 »

L’historien américain Robert Zaretsky, 65 ans, professeur à l’université de Houston au Texas, collaborateur de Foreign Affairs et contributeur du site Books.fr, a participé mardi 2 juin, à la manifestation pacifique en mémoire de George Floyd – originaire de Houston où il doit être inhumé le 9 juin.
Pour Mediapart, auquel il est abonné et qu’il lit chaque matin en prenant son café et ses grits, Robert Zaretsky livre ses impressions sur le mouvement en cours outre-Atlantique. En démocrate modéré, mais non modérément démocrate… Lire la suite


9 juin 2020

Moi, je n’avais pas de couleur. J’étais comme une espèce de PH neutre

La mort du Noir Américain George Floyd, tué par un policier blanc, le 25 mai à Minneapolis (Minnesota), a embrasé l’Amérique. Puis une bonne partie du monde "occidental"
En France c’est une manifestation pour Adama Traoré qui a d’abord fait le lien avant que des milliers de personnes ne manifestent contre le racisme et les violences policières. Virginie Despentes à France Inter et Titiou Lecoq sur Slate, chacune à leur manière disent avoir pris conscience et exprimé leur "être blanc" comme un privilège.
Illustration Hector De La Vallée pour Télérama Lire la suite


26 mai 2020

Il faut démocratiser l’entreprise pour dépolluer la planète

Que nous apprend cette crise ? En premier lieu que les humains au travail ne peuvent être réduits à des « ressources ». Les caissiers, les livreurs, les infirmiers, les pharmaciens, les docteurs, toutes celles et ceux qui nous permettent de continuer à vivre dans cette période de confinement en sont la démonstration vivante. Cette pandémie nous montre aussi que le travail lui-même ne peut être réduit à une marchandise. Les soins de santé, la prise en charge et l’accompagnement des plus vulnérables sont autant d’activités qui doivent être protégées des seules lois du marché, sans quoi nous risquons d’accroître toujours plus les inégalités, jusqu’à sacrifier les plus faibles et les plus démunis. Lire la suite


26 mai 2020

L’improbable reconnaissance du « back office » de la société

Les travailleurs modestes – du livreur à la caissière – sont, avec les soignants, ceux qui risquent leur vie pour maintenir les services essentiels par temps de crise. Cette soudaine visibilité est l’occasion de réfléchir au sort qui attend tous ces travailleurs dans la société d’après la crise : que faire pour que l’engouement dont ils bénéficient aujourd’hui dépasse les seuls applaudissements des Français à 20 heures tous les soirs ? Quelle politique conduire afin que leur engagement d’aujourd’hui ne se transforme pas, demain, en une légitime colère ?
Denis Maillard pour la Fondation Jean Jaurès - Penser pour agir Lire la suite


11 mai 2020

Johann Chapoutot : « Merkel parle à des adultes, Macron à des enfants »

Professeur d’histoire contemporaine à la Sorbonne, grand spécialiste du nazisme, Johann Chapoutot éclaire les failles de la gestion française de l’épidémie au regard de l’expérience allemande depuis janvier. Dans un entretien à Mediapart, l’universitaire décrit un pouvoir politique allemand « disponible », s’adressant à la « raison » de ses citoyens, quand l’exécutif français, « très contesté de toutes parts »
avant l’épidémie, semble « préoccupé uniquement de lui-même et du raffermissement de son pouvoir ». Lire la suite


11 mai 2020

Parcs bondés à Berlin contre rues désertes à Paris : qui a raison ?

Française habitant en Allemagne depuis près de dix ans et travaillant dans le domaine de la santé, Celia Maury tente de répondre à la question qu’ici, tout le monde se pose sur la gestion de l’épidémie de Covid-19.
Si on ne savait que le Covid-19 sévit, on pourrait croire à une journée normale (24 Avril) dans les parcs berlinois. Entre les joggeurs et cyclistes habituels, de jeunes parents promènent leurs poussettes, d’autres font des exercices ou jouent au ping-pong. On voit même les premiers bateaux gonflables voguer sur la Spree, annonçant comme chaque année l’arrivée des beaux jours. Lire la suite


5 mai 2020

Les sans-papiers au risque du Covid-19

Entre « protocole compassionnel » et déni de droits par Claire Lévy-Vroelant, le 01/05/2020 dans Métropolitiques.
Que change la pandémie à la situation des sans-papiers ? Le cas d’un groupe de travailleurs africains à Montreuil est selon Claire Lévy-Vroelant emblématique du déni de droits qui caractérise l’histoire récente des migrations en France.
Photo © Frédérick Péchin/BARA’Land Lire la suite


5 mai 2020

317 associations et collectifs interpellent le Président de la République pour la régularisation de tous les sans-papiers

A l’heure où, du fait du contexte sanitaire, de nombreuses initiatives pour la régularisation des personnes sans-papiers voient le jour, les États Généraux des Migrations ont souhaité, dès le 20 avril dernier, affirmer dans un communiqué leur soutien à ces démarches tout en rappelant la nécessité que cette régularisation soit immédiate, pérenne et inconditionnelle pour toutes les personnes concernées.
Dans la continuité de cette première initiative, ils proposent aujourd’hui d’aller plus loin et de rassembler ces multiples voix dans un appel commun. Ainsi, le 30 avril 2020, 317 associations et collectifs, œuvrant à l’échelle locale ou nationale, ont, à l’initiative des États Généraux des Migrations, interpellé le Président de la République dans une lettre ouverte à ce sujet. Lire la suite


28 avril 2020

Les banlieues au quotidien : Diversité des situations

Les ghettos sont construits de l’intérieur comme de l’extérieur Fabio Mattioli, 2011
Cette fiche a pour but de comprendre et d’analyser les banlieues dans leur pluralité, en identifiant une démarche capable de reconnaitre leurs différences mais aussi la normalité et l’unicité de ces lieux.
Dessin de Pavel Constantin, Roumanie Lire la suite


28 avril 2020

Le Covid-19, la guerre et les quartiers populaires

Accusés d’aggraver la pandémie en raison de leur supposée « incivilité », les habitants des quartiers populaires sont montrés du doigt par des discours réactivant le fantasme du ghetto urbain. De nombreuses inégalités – de logement, santé, travail et transport – rendent pourtant le confinement particulièrement difficile dans les cités HLM, et exposent davantage leurs habitants au coronavirus.
Pierre Gilbert, « Le Covid-19, la guerre et les quartiers populaires », Métropolitiques, 16 avril 2020. URL : https://www.metropolitiques.eu/Le-Covid-19-la-guerre-et-les-quartiers-populaires.html
Logo : Affiche de Mathieu Persan, créée le 13 mars 2020 Lire la suite


21 avril 2020

Bernard Lahire : chacun est renvoyé à sa condition de classe

La crise du coronavirus pose une loupe sur les inégalités sociales. Selon le sociologue Bernard Lahire, elle risque d’aggraver les disparités scolaires et d’affaiblir davantage les familles les plus démunies.
Votre dernier livre, Enfance de classes, montre que les inégalités scolaires sont en place dès la maternelle. La crise sanitaire va-t-elle les aggraver ? Lire la suite


21 avril 2020

« Ce qui fait tenir la société, c’est d’abord une bande de femmes »

Si nous ouvrons cette lettre par cet interview c’est parce que l’on y trouve un regard original, dans le concert des propos et analyses lus et entendus, sur l’exercice du pouvoir face au confinement, un regard genré qu’exprime Christiane Taubira.
"...ce qui fait tenir la société, c’est d’abord une bande de femmes : elles sont majoritaires dans les équipes soignantes, même si nous soignons aussi avec autant de gratitude les hommes ; elles sont majoritaires aux caisses des supermarchés, dans les équipes qui nettoient les établissements qui travaillent encore… Tout ce qui tient la société, qui nous permet d’inscrire une temporalité dans nos têtes, de nous projeter, ce sont les femmes qui le font. Depuis longtemps, ce sont les femmes qui portent les métiers de soin en général." Lire la suite


13 avril 2020

Contribution de la Convention Citoyenne pour le Climat au plan de sortie de crise

Nous, citoyennes et citoyens, âgés de 16 à 80 ans, avons été tirés au sort
pour être membres de la Convention Citoyenne pour le Climat.
Beaucoup parmi nous ont des enfants et des petits enfants ;
nous sommes soucieux, pour eux et pour les générations futures,
de préparer un avenir meilleur et de laisser une planète habitable. Lire la suite


13 avril 2020

EFFETS SECONDAIRES par Grand Corps Malade.

En ces temps confinés on s’est posé un peu
loin des courses effrénées on a ouvert les yeux
sur cette époque troublée. Cà fait du bien parfois
se remettre à penser même si c’est pas par choix
écouter la suite Lire la suite


7 avril 2020

Les effets politiques de l’épidémie : l’efficacité contre la démocratie ?

Luc Rouban dans The conversation
L’épidémie de coronavirus va poser des questions politiques de fond sur l’après-crise. Ces questions se posent sur plusieurs plans.
Le premier est celui du jeu politique ordinaire, mais aussi celui de la philosophie politique de la Ve République : va-t-on poursuivre la lecture libérale et pro-européenne de son régime politique ou bien revenir à la centralité de l’État gaullien ? Lire la suite


7 avril 2020

La gouvernementalité algorithmique et la mort du politique

Un interview d’Antoinette Rouvroy par le Green european journal
Ces dernières années, le scandale Cambridge Analytica ainsi que la règlementation européenne RGPD ont contribué à accroitre la sensibilisation de la société civile sur les risques potentiels des big data et de l’intelligence artificielle. Cependant, la confidentialité n’est que la partie visible de l’iceberg. Nous avons rencontré la philosophe juridique Anne Rouvroy pour discuter de son travail sur la gouvernementalité algorithmique, et la profonde transformation que la révolution technologique néolibérale catalyse dans la société et la politique. Lire la suite


30 mars 2020

Le travail invisible derrière le confinement. Capitalisme, genre, racialisation et Covid-19

Par Françoise Vergès dans la revue Contretemps - 29 mars 2020
En France, nous sommes entrés le mardi 24 mars 2020 dans la deuxième semaine de « confinement » décidé par le gouvernement Macron pour faire face à l’épidémie du COVID-19, et déjà cela craque de partout. Je ne reviendrai pas ici sur les demi-vérités, demi-aveux, mensonges par omission, et preuves d’incompétence, d’indifférence, de mépris par le gouvernement amplement dénoncées et analysées dans les médias et sur les réseaux sociaux. Lire la suite


30 mars 2020

LE MONDE QUI MARCHAIT SUR LA TÊTE EST EN TRAIN DE REMETTRE SES IDÉES À L’ENDROIT

Par Coline Serreau "Grand bien vous fasse" France Inter 23/03
Le gouvernement gère l’épidémie comme il peut… mais les postures guerrières sont souvent inefficaces en face des forces de la nature. Les virus sont des êtres puissants, capables de modifier notre génome, traitons-les sinon avec respect, du moins avec modestie.
Apprenons à survivre parmi eux, à s’en protéger en faisant vivre l’espèce humaine dans des conditions sanitaires optimales qui renforcent son immunité et lui donnent le pouvoir d’affronter sans dommage les microbes et virus dont nous sommes de toute façon entourés massivement, car nous vivons dans la grande soupe cosmique où tout le monde doit avoir sa place. Lire la suite


25 mars 2020

Le travail ou la vie – Contester la subordination pour stopper l’épidémie

Un article de Thomas Coutrot, dans l’excellent magazine "Frustration" (merci à lui), un papier sur la question du travail et des activités vitales durant l’épidémie.
Qui doit aller travailler, et qui doit rester chez soi ? Face aux messages incohérents du pouvoir, beaucoup d’entre nous s’interrogent, en famille, entre collègues, avec les élus et syndicalistes, avec leur patron. Mon activité est-elle indispensable en ce moment, et à qui ? Dois-je mettre en danger ma santé et celle des autres pour aller au travail ? Laisser nos dirigeants décider pour nous ne peut qu’aggraver l’épidémie. Lire la suite


25 mars 2020

Les dernieres productions de l’IR-FSU offertes en ligne.

Confinement vôtre : Face à cette situation difficile, dramatique pour certain.es, nous avons décidé de vous permettre de lire gratuitement quelques productions récentes de notre institut.
Le dernier numéro de Regards Croisés sur "Fin du mois fin du monde, même combat"
Le livre de Fréderic Grimaud "Le travail contrarié de la direction d’école"
Celui de Laval et Vergne "N’attendons pas la fin du monde"
Celui d’Evelyne Rogon "Pourquoi joindre l’inutile au désagréable"
et le tome2 de l’histoire de la FSU "La FSU dans la cour des grands".
Et aussi des offres de maisons d’édition amis. Lire la suite


20 mars 2020

les grèves et la contestation syndicale sont de plus en plus politiques par Karel Yon

Karel Yon est chercheur au CNRS, spécialiste du syndicalisme et du monde du travail. Il est co-auteur avec Sophie Béroud et Baptiste Giraud de "Sociologie politique du syndicalisme", Armand Colin, 2018. Au long d’une interview le 9 février il analyse le mouvement en cours : De la "base" au sommet, de Nuits Debout aux Gilets Jaunes, des grèves à LA grève, de l’émergence d’une nouvelle génération et surtout de la politisation accrue des mouvements ses analyses méritent d’être discutées. Lire la suite


3 mars 2020

"Restez chez vous, restez confinés"...mais venez au travail !

Article réalisé par Jean-Michel Devron, secrétaire général de l’Institut de Recherches de la FSU et Erwan Lehoux, professeur de sciences économiques et sociales à Rouen. Ils ont mené cet entretien au nom de la revue Regards Croisés (RC) à Rouen le 3 janvier 2020 après-midi, après un rassemblement devant le palais de justice pour défendre un enseignant arrêté la veille et une action de blocage des trains à Oissel. Lire la suite


3 mars 2020

Fin du mois fin du monde... même combat !

Ce dossier, du dernier Regards Croisés, est né d’un besoin urgent, celui de réaffirmer le lien entre justice sociale et écologie et donc entre action syndicale et défense du vivant.
Le signal d’alarme n’est pas récent et il revient à Patricia Gibert en ouverture du dossier de nous donner le cadre dans lequel nous devons placer nos réflexions sur la place du syndicalisme dans l’écologie, celui de l’anthropocène.
La catastrophe de Lubrizol n’est qu’une triste piqûre de rappel du besoin de réinscrire pleinement la question environnementale au cœur de la lutte pour la protection des travailleurs. Lire la suite


10 février 2020

Le procès de France-Télécom : Un travail remarquable de la justice sur le travail

Le procès de France-Télécom, ouvert en mai 2019, vient de se conclure le 20 décembre par le jugement rendu par le tribunal correctionnel de Paris. Il a fallu des années d’instruction, plusieurs mois de délibération pour aboutir à cette décision, pour des faits remontant à la période 2007-2010.
Une grande entreprise et ses trois anciens dirigeants : le PDG Didier Lombard, le directeur des opérations France Louis-Pierre Wenes et le directeur des ressources humaines Olivier Barberot, sont condamnés au pénal à des peines de prison pour « harcèlement moral institutionnel  ». Lire la suite


10 février 2020

Jeter ses outils en défense de son travail -

Ça en jette !
Après les avocats, bien d’autres professions ont jeté leurs outils au sol devant les « décideurs ». Ce que dit ce geste : nous ne céderons pas, parce qu’à travers notre travail c’est la vie qui est en jeu, la nôtre, et celle des personnes pour qui nous travaillons.
Par Christine Castejon et Thomas Coutrot. Lire la suite


23 janvier 2020

Inscrivez-vous au COLLOQUE FSU/IR FSU Mercredi 1er Avril 2020

A partir des problématiques évoquées dans le TOME 2 de son histoire, la FSU et son institut de recherches (IR-FSU) organisent un colloque le mercredi 1er Avril de 9h à 16h30 au 12, rue Cabanis - 75014 PARIS - métro 6 Glacière.
Avec les auteurs de l’ouvrage : Alain Dalançon, Josiane Dragoni, Jean-Michel Drevon
et Christophe Aguiton (Solidaires, ATTAC), Verveine Angeli (Solidaires), Gérard Aschieri (FSU, CESE), Sophie Béroud (Lyon 2), Michel Blay (IR-FSU), Annick Coupé (ATTAC), Paul Devin (FSU, IR-FSU), Maryse Dumas (IHS-CGT), Bernadette Groison (FSU), Jean-Marie Pernot (IRES), Danielle Tartakowsky (Paris 8), Benoît Teste (FSU), Bernard Thibault (BIT)
Première table ronde : Le syndicalisme à un tournant de son histoire en France au début du XXIe ?
Deuxième table ronde : La capacité représentative du syndicalisme en question ?
Cliquer ici pour le programme et l’inscription Lire la suite


14 janvier 2020

Paris sans le peuple

Cet article vise à proposer un résumé de l’ouvrage d’Anne Clerval "Paris sans le peuple", la gentrification de la capitale parue en 2013 à l’issue de sa thèse de doctorat en géographie.
Vous l’aurez compris à son titre, l’enjeu du livre est d’essayer de résoudre une énigme, comment les classes populaires (employés et ouvriers) qui étaient encore majoritaires dans la capitale française en 1975, disparaissent-elles peu à peu au profit d’autres classes sociales ?
C’est à cette question extrêmement complexe que s’attaque l’auteure grâce à l’ensemble des outils issus des sciences sociales à savoir l’histoire, la géographie ou encore la sociologie afin de rendre compte du processus de gentrification de la capitale. Lire la suite


14 janvier 2020

"Quand le logement va, tout va"

Le nouveau numéro de Regards Croisés N°32 - revue de l’IR-FSU - vient de sortir.
Pour la partie Arts "Marius ou le théâtre derrière les murs" entretien avec Guillaume Lambert.
Le Grand entretien donne la parole à Gérard Bras "Transclasse : un concept pour dire le monde".
Son dossier porte sur les questions du logement. Il explore les mécanismes qui président à ces choix de société : plonger dans un Paris qui se retranche de plus en plus ; suivre la construction d’un nouveau quartier en région parisienne ; s’interroger sur la fracture des territoires et son incidence sur les prix des logements ; et puis proposer des perspectives celles de la reconquête des endroits inoccupés : la naissance de LAD (Logement à défendre) qui sont en même temps que la reconquête des espaces urbains, des expériences alternatives et communautaires. Lire la suite


2 décembre 2019

Le tic-tac de l’horloge climatique

Pour contenir le réchauffement en dessous de 2° C, il faut changer les règles du jeu économique. Les instruments à utiliser concernent le climat, mais aussi la justice sociale et les autres facettes de la crise environnementale.
Professeur d’économie à l’université Paris-Dauphine, Christian de Perthuis a dirigé la « Mission climat » de la Caisse des Dépôts, puis a fondé la Chaire Économie du Climat à l’université Paris-Dauphine. Il a conduit différentes missions pour les pouvoirs publics, dont la présidence du Comité pour la Fiscalité Écologique à l’origine de l’introduction d’une taxe carbone en France. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont plusieurs ont fait l’objet d’une diffusion internationale. Lire la suite


2 décembre 2019

Crise climatique : de COP en COP, le cataclysme se rapproche

Daniel Tanuro est ingénieur agronome et environnementaliste. Il collabore au Monde diplomatique et a fondé l’ONG belge « Climat et justice sociale ».
La 25e Conférence des parties à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP25) débutera dans quelques jours à Madrid. Ce sommet devait initialement se tenir à Santiago mais le président chilien a préféré renoncer. Les COP rassemblent couramment 10.000 personnes : il fallait éviter qu’elles puissent témoigner de la sauvage répression policière du soulèvement contre la politique ultra-libérale du gouvernement Piñera. Lire la suite


11 novembre 2019

Gérard Aschieri à propos de "LA FSU DANS LA COUR DES GRANDS"

Ecrire l’histoire récente d’une organisation est un défi qui n’a rien d’évident ; le faire de l’intérieur même de la dite organisation est encore moins évident. Le risque est celui de la « légende dorée », de l’hagiographie, du plaidoyer pro domo.
D’autant moins évident que la période concernée, 1997-2010, a été une période complexe, agitée et tendue, marquée par d’importants conflits ( conflit avec Claude Allègre, réforme des retraites, enseignement supérieur, CPE...), par des évolutions internes, comme l’extension du champ de syndicalisation de la FSU ou le départ du SNETAA et la création du SNUEP, des débats difficiles, par exemple sur la formation des enseignants ou la réforme de la représentativité ou l’unité syndicale..., des succès et des échecs.
Pas évident non plus parce que comme l’écrit Sophie Béroud [1] dans sa préface « La FSU occupe une place singulière dans (le) champ (syndical)  »
Lire la suite Lire la suite


30 septembre 2019

Mérite scolaire : une perspective historique

Le second article, pour vous mettre en appétit, est celui de Guy Dreux. Guy Dreux est responsable du chantier Histoire, socialisme et éducation (1830-1914) de l’Institut de recherches de la FSU. Il est notamment l’auteur de Socialismes et éducation au XIXe siècle et d’une anthologie des textes de Jaurès sur l’éducation. Lire la suite


30 septembre 2019

Les épreuves du mérite

Le dossier du dernier Regards Croisés traite de la "Méritocratie". Michael Young, qui forgea le terme de "méritocratie" y voyait un cauchemar à la "1984". Comment ce mot en est-il venu à signifier mobilité sociale et promotion par les compétences ?
Le premier article offert est celui de François Dubet sociologue. Il a été directeur d’études à l’EHESS. Il est l’auteur, parmi de très nombreux ouvrages, de Les places et les chances : Repenser la justice sociale (2010). Lire la suite


2 septembre 2019

Un temps pour assujettir

Pourquoi sommes-nous si fatigués ? Pourquoi avons-nous constamment le sentiment que nous n’avons plus le temps de ne rien faire, plus le temps en tout cas de bien faire notre travail ? Quelle est l’origine de cette fatigue malsaine ? Prenons un peu de recul.
Par ÉVELYNE BECHTOLD-ROGNON, professeure de philosophie dans un lycée du nord de l’Essonne, autrice de Pourquoi joindre l’inutile au désagréable, En finir avec le nouveau management public (Éd. de l’Atelier, 2018), membre de l’Institut de recherches de la FSU Lire la suite


2 septembre 2019

TEMPS DE TRAVAIL Une autonomie académique dégradée

Le dossier du mensuel du SNESup de juin traite de la question du temps de travail pour les enseignants-chercheurs.
Lors de la récente discussion de la loi de "transformation" - destruction - de la fonction publique à l’Assemblée nationale, Olivier Dussopt, secrétaire d’État à la Fonction publique, déclare qu’il est nécessaire de « clarifier » le temps de travail des enseignants et des chercheurs.
Olivier Dussopt dit « clarifier ». C’est une exigence du SNESUP-FSU depuis longtemps pour revaloriser nos métiers, améliorer nos conditions de travail et l’exer-cice de nos missions.
Nous avons extrait deux articles, le premier de CHRISTINE EISENBEIS et HÉLÈNE GISPERT,FSU, université Paris-Sud. Lire la suite


6 juin 2019

Enseignement supérieur : arrêtons les frais !


Économiste et militant sur les questions des frais d’inscription et la quantification néolibérale de l’Université, Hugo Harari-Kermadec est co-auteur du livre collectif
Arrêtons les frais ! Pour un enseignement supérieur gratuit et émancipateur du Collectif Acides (2015) [2]. Hugo Harari-Kermadec est très fortement mobilisé depuis la rentrée 2019 dans la lutte contre la hausse des frais d’inscription pour les étudiants extracommunautaires. Lire la suite


6 juin 2019

Une gratuité nommée désir

Le Dossier de Regards Croisés N°30 est consacré à la "Gratuité". Des articles sur la question des transports, celle de l’école, y compris en Afrique et bien sûr le point de vue de Paul Ariès, politologue, directeur de l’OIG (Observatoire international de la gratuité). Il est notamment l’auteur de Gratuité versus capitalisme (Éditions Larousse, 2018). Article que nous vous offrons pour gratuitement. Lire la suite


6 mai 2019

Revenu de base, avancée ou régression ?

Débat publié dans le journal L’Humanité / À l’heure d’une proposition de loi d’expérimentation à l’échelon local d’un « revenu de base », le débat fait rage. Une mauvaise réponse à une question cruciale : le point de vue de Jean-Marie Harribey, économiste.
La crise du capitalisme a provoqué chômage, précarité et pauvreté qui n’ont pu être compensés par le RMI, puis le RSA, la prime d’activité et tous les autres minima sociaux. Lire la suite


6 mai 2019

Réforme des retraites : après les salaires flexibles, voici les pensions flexibles !

Tribune publiée sur Le Monde.fr ; par Christiane Marty, chercheuse et Daniel Rallet, économiste /
En présentant ses propositions au « grand débat », la majorité LRM prétend améliorer le pouvoir d’achat des retraités les plus modestes en indexant leurs pensions sur l’inflation. Ce mode d’indexation est présenté comme favorable, ce qui a toujours été contesté par les syndicats et par de nombreux experts (« Vingt ans de réformes des retraites : quelle contribution des règles d’indexation ? », Insee Analyses, 2014). Lire la suite


9 avril 2019

Réflexions sur le syndicalisme

Le mensuel Liaisons sociales en date du 1er avril publie un long article au titre provocateur : « A-t-on encore besoin des syndicats ?  ». Sa thématique y est résumée en ces termes : « Longtemps annoncée la crise existentielle des syndicats a sans doute franchi un nouveau palier avec l’émergence d’un mouvement social qui les a partiellement voire totalement ignorés  » Si la conclusion de l’article laisse percer une forme d’optimisme, le constat n’en est pas moins sévère et relativement partagé. C’est un peu le même constat qui sous-tend l’interview de Jean Marie Pernot dans Options. Lire la suite


9 avril 2019

Qui parle au nom de qui ?

Cet entretien avec Jean-Marie Pernot est paru dans la revue OPTIONS, mensuel de l’UGICT CGT (Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens).
Disponible sur le site de Syndicollectif.
Elus et institutions sont malmenés par la colère sociale. Un phénomène qui questionne le mouvement syndical.
Politologue, chercheur à l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES) du mouvement syndical, et auteur de Syndicats, lendemains de crise (Gallimard-2005). Lire la suite


11 mars 2019

« Le climat, c’est plus important que le bac ! »

"Adolescentes de choc" Autour de Greta Thunberg, ce sont des jeunes filles surtout qui mènent le combat pour le climat. Avec une détermination et une conscience politiques impressionnantes.
Ils et elles sont ados, mais leur conscience des enjeux climatiques est complète. Et leur détermination à convaincre leurs camarades de classe et les adultes est radicale.
Article de Patrick Piro et Interviews parus dans Politis N°1542 Lire la suite


11 mars 2019

Raisonnables ou responsables ?

Les 15 et 16 mars aura lieu une nouvelle séquence internationale de fortes mobilisations pour le climat : grèves, marches, actions. Pour le climat ?
Tout le monde se dit « pour » le climat. Mais que signifierait respecter les engagements de la COP 21 ? Défendre des objectifs « gagnables » ne s’avère-t-il pas contre-productif pour le mouvement climat ? Ne vaudrait-il pas mieux viser haut devant l’urgence ?
Une tribune de Txetx Etcheverry Cofondateur d’Alternatiba, militant de Bizi ! et d’Action non-violente COP 21 parue dans Politis hebdo N° 1542 du 2019-02-27. Lire la suite


8 février 2019

Pour le CDFN de la FSU, projet de société et mouvement syndical sont interrogés

Texte voté au CDFN des 22 et 23 janvier.
Notre pays, comme beaucoup d’autres pays en Europe et dans le monde, traverse actuellement une crise profonde qui trouve ses origines dans la crise économique et sociale qui a explosé en 2008. Il s’agit aujourd’hui, d’une crise multiforme économique, sociale, culturelle, politique à laquelle s’ajoutent la crise climatique et ses conséquences. Les inégalités n’ont, depuis plusieurs années, cessé de se creuser. Le taux élevé de chômage ne se réduit pas et la précarité s’installe. Cette situation est accentuée par un dialogue social déficient dont la responsabilité incombe pleinement au gouvernement dans sa volonté de contourner les organisations syndicales représentatives. Lire la suite


8 février 2019

Annick Coupé ancienne porte-parole de l’Union syndicale Solidaires et actuellement engagée dans Attac.

Alors que le mouvement des Gilets Jaunes est en phase de dépasser les records de longévité du mouvement social en France, la CGT et Solidaires ont appelé à une journée de grève interprofessionnelle le 5 février. L’équipe du Fil a rencontré Annick Coupé pour discuter de l’avenir du mouvement syndical et social. } Lire la suite


8 février 2019

Philippe Martinez : « Nous devons réfléchir autrement »

Et maintenant, l’acte syndical ? La CGT a décidé de ne plus attendre l’unité pour appeler, pour la première fois depuis le début du mouvement des gilets jaunes, à la mobilisation des salariés, dans la rue et par des assemblées générales et des grèves, partout où c’est possible. Rendez-vous est pris pour le 5 février. L’occasion d’un examen de conscience exigeant avec Philippe Martinez, qui revient pour Politis sur un mouvement qui éclaire d’un jour nouveau les difficultés de la désormais deuxième organisation syndicale française. Lire la suite


14 janvier 2019

Laurent Mucchieli "Comment analyser sociologiquement la colère des Gilets Jaunes ?"

En l’absence d’enquête sur le mouvement social en cours, on souhaite simplement partager ici quelques enseignements tirés d’une expérience de sociologue ayant travaillé sur diverses formes de violences sociales et politiques (notamment les émeutes), ainsi que sur les stratégies sécuritaires (notamment le maintien de l’ordre) déployées à leur encontre. Lire la suite


14 janvier 2019

Danielle Tartakowsky : « Les ’gilets jaunes’, un phénomène miroir du macronisme »

Spécialiste de l’histoire des mouvements sociaux, Danielle Tartakowsky analyse pour Les Echos celui des « gilets jaunes ». Aux yeux de cette historienne, ce mouvement est une forme de réponse au positionnement ni droite ni gauche d’Emmanuel Macron et à la relation directe avec les citoyens qu’il a voulu instaurer. Il est aussi le fruit de tendances à l’œuvre depuis plusieurs décennies. Lire la suite


10 décembre 2018

Éloge de la gratuité

Un article de Paul Aries dans Le Monde diplomatique de Nov. 2018 (P28).
Le projet de revenu universel suscite l’enthousiasme de certains, dans leur immense majorité animés par un souci d’équité et de générosité. Mais leur ambition repose-t-elle sur des fondations solides dès lors qu’elle postule l’idée d’une « crise du travail », laquelle suggère qu’une partie de plus en plus importante de la population ne trouvera plus à s’employer ? Lire la suite


10 décembre 2018

Vers une civilisation de la gratuité

L’Observatoire international pour la gratuité (OIG) lance une mobilisation continue avec trois premiers rendez-vous : septembre 2018 publication du livre-manifeste Gratuité vs capitalisme signé par Paul Ariès au nom de l’OIG, état des lieux de toutes les formes de gratuité existantes et à venir ; le 1er octobre, lancement d’un appel international en faveur de la gratuité comme nouveau chemin et projet de civilisation, déjà signé par presque toute la gauche de gauche et l’écologie antilibérale ; le 5 janvier 2019 tenue à Lyon d’un forum national de la gratuité. Lire la suite


5 novembre 2018

Civilisation ou barbarie

João Sette Whitaker Ferreira est professeur d’urbanisme à l’Université de Sao Paulo, ancien secrétaire municipal au logement de Sao Paulo, membre du Parti des travailleurs. Le 20 oct. il publiait sur son blog l’article suivant.
Plus que jamais, le Brésil semble s’approcher de la barbarie. Lire la suite


5 novembre 2018

La dictature néolibérale s’installe au Brésil

Le second tour de l’élection présidentielle au Brésil, le 28 octobre, a vu triompher le partisan d’une dictature néolibérale. Ce genre de régime, l’Amérique latine l’a déjà connu avec le Chili de Pinochet qui en a été le laboratoire historique. Mais depuis les années 80, le néolibéralisme, devenu un système de pouvoir mondial, semblait s’accommoder des institutions de la démocratie libérale. Lire la suite


2 octobre 2018

« Ce n’est pas l’immigration qui crée du dumping social, mais l’absence de droits ! »

Alors qu’un débat s’est ouvert à gauche sur l’utilisation par le patronat de l’immigration pour faire baisser les salaires, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, estime, dans une tribune au Monde, qu’il faut arrêter d’opposer « main-d’œuvre étrangère » et « main-d’œuvre nationale ».
Par ailleurs un autre appel est en cours pour donner un pavillon à l’Aquarius et lui permettre de poursuivre sa mission auprès des naufragé.es. Lire la suite


2 octobre 2018

Manifeste pour l’accueil des migrant.es

Regards, Politis et Mediapart a lancé cette pétition adressée à Citoyen.nes
Partout en Europe, l’extrême droite progresse. La passion de l’égalité est supplantée par l’obsession de l’identité. La peur de ne plus être chez soi l’emporte sur la possibilité de vivre ensemble. L’ordre et l’autorité écrasent la responsabilité et le partage. Le chacun pour soi prime sur l’esprit public. Lire la suite


7 septembre 2018

L’écologiste, le syndicaliste et le conférencier sont dans un bateau.

La FSU et son Institut de Recherches ont participé activement à la préparation, l’organisation et les débats de cette université d’été solidaire et rebelle. Erwan Lehoux et Marylène Cahouet, deux militant.es de l’IR-FSU, nous parlent de cette initiative originale dans le paysage militant puisque plus de 300 associations, syndicats, revues et autres collectifs ont contribué au succès de cet événement.
Cette université poursuivait trois objectifs principaux : former les militants, favoriser la convergence des mouvements et partager les alternatives, donc faire ensemble. Lire la suite


7 septembre 2018

Université des mouvements sociaux, une réussite à prolonger

Cette année encore « L’université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens » qui s’est tenue à Grenoble du 22 au 26 août a été un succès. Annick Coupé pour ATTAC, Pierre Khalfa pour Copernic, Serge Paillard et Marie Laurence Moros pour la FSU38 en tirent un bilan rapide.
Nous étions 2200 à Grenoble pour l’Université d’été des mouvements sociaux et citoyens, rebelle et solidaire. Lire la suite


15 juin 2018

La Fonction Publique : une idée d’avenir

Face à la volonté gouvernementale d’imposer des mesures qui de fait contournent le statut des fonctionnaires, voire le vident de sa substance et qui mettent à mal les services publics, il est indispensable de rappeler en quoi le choix du service public est un choix de modernité et d’affirmer que la fonction publique n’est en rien archaïque ou figée : elle est la condition de services publics garantissant à chacun de nous l’effectivité de nos droits. Parce que c’est l’affaire tous nous voulons défendre son utilité et son rôle dans la société et en appeler à un véritable débat Lire la suite


15 juin 2018

Dilemmes français – Syndicalisme et politique : liaison dangereuse ou tragédie moderne ?

Depuis la charte d’Amiens et même avant, le mouvement syndical français a toujours eu beaucoup de difficultés à définir son rapport à la politique. On a oscillé dans un certain nombre de cas entre rejet pur et simple et subordination, rivalité et courroie de transmission… Cela a profondément marqué un paysage syndical français qui s’interroge toujours sur la façon de sortir de ces dilemmes. Mais peut-être faut-il éclaircir de quoi on parle lorsqu’on évoque la politique. Lire la suite


9 mai 2018

Appel pour un plan B écologique et social pour l’éducation

"Enseignants, travailleurs et usagers du service public d’éducation, nous considérons qu’un grand débat public sur le devenir de l’école est indispensable au succès des mobilisations.
Tout projet éducatif résulte d’un projet de société. Dans la droite ligne des réformes Chatel et Vallaud-Belkacem, les réformes Blanquer continuent de soumettre l’école aux normes productivistes."
Paul Ariès (politologue), Christian Laval (professeur de sociologie), Laurent Paillard (philosophe), Samy Johsua (professeur émérite en sciences de l’éducation) lancent un appel. Lire la suite


9 mai 2018

Marseille contre les PPP

Le maire de Marseille a annoncé un plan pour la rénovation des écoles marseillaises. Ce plan prévoit, en 6 ans, la construction ou reconstruction d’une trentaine de groupes scolaires en urgence absolue. Par conséquent rien n’est prévu pour les 400 autres écoles !
De plus le mode de financement est inacceptable : un Partenariat-Public-Privé (PPP) comme pour le stade Vélodrome que les Marseillais devront payer encore longtemps. Cette procédure coûte plus cher que le financement direct de la Mairie et la gestion du projet sera attribuée à de grands groupes financiers multinationaux. Une fois encore, la mairie choisit d’endetter considérablement les marseillais pendant plus de 25 ans.
Pierre-Marie Ganozzi - SG FSU13 - a répondu à nos questions. Lire la suite


9 avril 2018

Sciences et enseignement : quels enjeux ?

Christine Passerieux est membre du GFEN, Groupe Français d’Éducation Nouvelle, qui est un mouvement de recherche et de formation en éducation.
LA science dirait donc LA vérité… Assertion fort peu scientifique. D’autant plus qu’en l’occurrence c’est uniquement une branche des neurosciences qui est convoquée, en excluant des décennies de travaux en sciences sociales et humaines. C’est au contraire une entreprise idéologique qui se met en place, de manière autoritaire, par l’imposition d’un dogme et l’exclusion d’une grande partie du champ de la connaissance. Lire la suite


9 avril 2018

Mon cerveau n’est pas un ordinateur par Michel Blay

Le dernier dossier de notre revue Regards Croisés est consacré aux neurosciences. Alors que le ministre de l’Éducation nationale prône un recours préférentiel aux neurosciences pour promouvoir des pratiques pédagogiques qui soient fondées « en vérité », les auteur.es démontrent qu’une telle affirmation relève précisément de la croyance, de l’illusion, et en l’occurrence d’un choix politique. Lorsqu’une hypothèse n’est plus utilisée comme hypothèse mais prétend dire tout le réel, la « science » devient une idéologie pouvant servir à toutes les manipulations.
Pour vous mettre en appétit nous vous offrons 2 articles, celui de Michel Blay , président de notre conseil scientifique et celui de Christine Passerieux, membre du GFEN. Lire la suite


9 mars 2018

Refondation des institutions du travail et transformations du paysage syndical

Dans le n°36 de la revue Contretemps, Karel Yon (Chargé de recherches en sociologie) revient sur les transformations du paysage syndical, mais aussi son rapport aux « formes politiques ».
Depuis les réformes de 2008-2010 fondant la représentativité des syndicats sur leurs résultats aux élections professionnelles, ces scores sont utilisés dans les médias comme un baromètre de l’évolution des rapports de forces syndicaux. C’est pourquoi l’annonce des résultats de la deuxième mesure d’audience dans le privé, au printemps 2017, a défrayé la chronique : avec un score de 26,4 %, la CFDT a pour la première fois dépassé la CGT (24,8 %)[1]. Lire la suite


9 mars 2018

La syndicalisation : petite histoire d’un enjeu vital pour les syndicats

Entretien avec Patrick Brody, responsable “syndicalisation” pendant 10 ans à la confédération CGT.
Passé de la CFDT à la CGT à la fin des années 90, Patrick Brody offre dans cet entretien un regard sur la crise du syndicalisme que traversent les syndicats depuis la fin des années 1970. Pour répondre à cette crise, il propose de renouer avec une véritable politique de syndicalisation au sein de la CGT, s’inspirant de l’exemple réussi des « développeurs » de la CFDT des années 1980. Lire la suite


16 février 2018

Pablo Servigne : « La loi du plus fort est un mythe »

Alternatives économiques propose dans ses pages "idées-débat" un entretien passionnant avec Pablo Servigne qui vient de publier avec Gauthier Chapelle « L’entraide, l’autre Loi de la Jungle » (Ed. Les Liens qui Libèrent). Ils démontrent, études scientifiques sur le monde vivant à l’appui, que l’entraide, la coopération, la solidarité jouent un rôle déterminant dans l’évolution et qu’il en est de même chez les humains. Démonstration. Lire la suite


16 février 2018

Etats généraux des migrations

Les États Généraux des Migrations (EGM ) sont un processus dans lequel sont impliqués des centaines d’acteurs locaux et nationaux - associatifs ou collectifs citoyens - présents sur le terrain aux côtés des migrants. En juin 2017, 470 organisations ont adressé un courrier à M. Macron. Faute de réponse satisfaisante sur la concertation, elles ont décidé de lancer le processus des États Généraux des Migrations.
L’IRFSU invite à y participer partout où cela se décline. Lire la suite


15 janvier 2018

Quelques particularités du discours du PISA

On peut, sans risque de se tromper, avancer que rares sont aujourd’hui les débats sur le niveau des élèves qui ne comportent pas de références plus ou moins explicites aux évaluations internationales. La plus célèbre et la plus souvent citée est le Programme international de suivi des acquis des élèves (PISA), dont les enquêtes évaluent, depuis 2000, le niveau de compétences des élèves de 15 ans, sous l’égide de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Mais qu’évalue réellement PISA, et est-il effectivement un modèle de rigueur, de scientificité et de pertinence ? Rien n’est moins sûr… Daniel Bart et Bertrand Daunay Université de Lille, Théodile-CIREL Lire la suite


15 janvier 2018

Le niveau scolaire

Le niveau scolaire des élèves français est un débat à la fois actuel et ancien, qui revient chaque fois qu’un ministre de l’Éducation nationale veut imprimer sa marque en critiquant ses prédécesseurs ou en remettant en cause la professionnalité des enseignants.
Vous trouverez tous ces articles dans le dossier de REGARDS CROISES N°24.
Nous vous offrons celui de Daniel Bart et Bertrand Daunay Université de Lille, Théodile-CIREL sur PISA Lire la suite


10 décembre 2017

Les grèves de 1947 et le syndicalisme enseignant.

Le monde enseignant et ses syndicats ne sont pas restés isolés du mouvement social. Notamment ceux de la toute nouvelle Fédération de l’Éducation nationale, ultra représentative, affiliée à la CGT. Et la scission de la CGT, consécutive aux grèves de l’automne, a entrainé des répercussions fondamentales dans la fédération, dont on peut mesurer encore la portée.
Alain Dalançon président de l’IRHSES et membre de l’IR-FSU y revient. Lire la suite


8 décembre 2017

Guerre froide, grèves rouges. Les grèves « insurrectionnelles » de 1947

L’ouvrage Guerre froide, grèves rouges, paru en novembre 1998, connait une réédition en 2017. 70 ans après la vague de grèves « inclassables » analysée par l’historien Robert Mencherini ! Si 1936 et 1968 font partie des références et parfois des "rêves" militants, les grèves de 1947 ont totalement disparu de la mémoire militante.
Et pourtant : un mois de grève, du 10 novembre au 9 décembre ; des dizaines de morts ; un pays au bord de l’explosion, avec des accusations croisées de coup d’État imminent entre gaullistes, socialistes et communistes.
Gérard Leidet, membre de l’IR-FSU et marseillais a demandé à Robert Mecherini à la fois les raisons de son travail et celles de l’oubli. Lire la suite


7 novembre 2017

Catalogne : une région riche ?

L’économiste Laurent Davezies [1] analyse ici le rapport de forces entre Madrid et les indépendantistes catalans, notamment au regard de la question économique et de la solidarité entre régions espagnoles. Non sans s’interroger, au-delà du seul cas catalan, sur la question démocratique et les conditions nécessaires pour qu’une région puisse rompre avec un vieil État européen. Lire la suite


6 novembre 2017

Vraies questions catalanes, fausse réponse espagnole

S’il ne nous appartient pas ici de prendre partie sur la question de l’indépendance de la Catalogne,il nous a semblé qu’il était utile d’éclairer un peu le débat et la réflexion de chacun en jetant un coup de projecteur sur deux questions : celle de la démocratie et celle des inégalités territoriales. Pour cela nous reproduisons deux points de vue avec la conscience qu’il ne font pas le tour de la question et qu’ eux-mêmes peuvent être débattus. Spécialiste des relations économiques entre territoires, Laurent Davezies explique, dans un article de Politis, les motivations des aspirations indépendantistes des régions riches en Europe. En particulier celles des Catalans.
Stéphane Michonneau, Professeur en histoire contemporaine à l’Université Lille 3, dans un article publié sur le site The Conversation traite des "Vraies questions catalanes, fausse réponse espagnole" Lire la suite


6 octobre 2017

CITOYEN 2.0

Gérard Aschieri, ancien Secrétaire général de la FSU, est membre du CESE. Il a été, avec Agnès Popelin, le rapporteur de l’avis « Réseaux sociaux : comment favoriser l’engagement citoyen ? ».
Connaissez-vous Nation Builder ? Cet outil développé par une société américaine a été largement utilisé en France, d’Alain Juppé à Jean-Luc Mélenchon, pour la campagne des présidentielles : il permet notamment de stocker et gérer une multitude de contacts, créer des sites web, s’adresser à ses partisans, coordonner leur activité. Lire la suite


6 octobre 2017

DE QUOI L’ENTREPRISE EST-ELLE LE LIEU ?

Le dossier de Regards Croisés N°23 est consacré à La citoyenneté.
Vivons-nous une crise de citoyenneté ? Le droit à participer à la vie publique semble boudé par les citoyens, échaudés par le caractère volatile de la parole des élus. L’augmentation dramatique des inégalités sape-t-elle toute citoyenneté authentique ? L’époque est-elle à un individualisme égoïste, refusant tout devoir et tout engagement dans le collectif ? Ce dossier montre que les choses sont bien plus complexes et nuancées.
L’article de Hervé Le Fiblec "De quoi l’entreprise est-elle le lieu ?" est d’une grande actualité. Lire la suite


13 septembre 2017

L’IRFSU y était !

Invité par ATTAC l’IRFSU était représenté lors des journées de l’université d’été des mouvements sociaux. Il participait en tant que tel à un atelier "Renouvellement militant : les enjeux de la formation" avec des représentants du MNCP, du centre de formation de Solidaires, de celui d’ATTAC et du CEPAG centre de la FGTB. Quelques réflexions par JM Drevon. Lire la suite


28 août 2017

Université d’été des mouvements sociaux (ATTAC)

Un succès à méditer par Daniel Rallet et Julien Rivoire.
L’université européenne des mouvements sociaux organisée par le réseau des Attac d’Europe à Toulouse du 23 au 27 août a été un succès qui dit quelque chose de la situation actuelle. Alors qu’au mois de juin Attac était en plein doute sur l’écho que rencontrerait cette université européenne, celle-ci a rassemblé plus de 2 000 personnes, soit davantage que la précédente réunie à Paris en 2014. Lire la suite


13 juin 2017

« Qu’est-ce qu’on fait dans une salle de classe sinon cultiver un certain type d’attention ? »

Yves Citton est professeur de littérature française du 18e siècle à l’université Grenoble Alpes et co-dirige la revue Multitudes. Il est notamment l’auteur de Pour une écologie de l’attention (Seuil). Lire la suite


13 juin 2017

PENSER LE NUMERIQUE

Il n’est pas question d’opposer ici le papier et le numérique : des synergies fécondes sont à l’œuvre, montrant à quel point l’essence du livre est dans l’acte même de lire, et l’enjeu dans le partage de ce plaisir.
Ce qu’il faut penser, c’est précisément comment nous pensons en milieu numérique, ce que cela fait à l’attention, à l’éducation, mais aussi au syndicalisme et à la démocratie elle-même, car c’est toute la signification de la représentation qui est à repenser, et les modalités de la participation qui sont à reconsidérer. C’est pourquoi chacun.e doit pouvoir s’approprier les savoirs scientifiques de base pour être capable de poser des questions légitimes. Sans quoi, le numérique risque de devenir comme la finance : de même que nous parlons de « la main invisible du marché », nous pourrions être soumis à notre insu à cette « main invisible du numérique ».
C’est l’objet du dossier de Regards Croisés. En primeur l’article de Christine Eisenbeis et Maxence Guesdon et celui de Yves Citton. Lire la suite


10 mai 2017

« Changer la loi de 2008 »

L’article « Changer la loi de 2008 » est publié sur le site Syndicollecif par Jean-Claude Mamet, administrateur du site. Il pose la nécessité de défendre une élection interprofessionnelle de représentativité, et notamment de rétablir les élections à la Sécurité sociale, mais aussi la nécessité d’une nouvelle donne syndicale unitaire. Cette proposition fait écho à la tribune de Jacques Julliard parue dans Le Monde (6 avril 2017), intitulée « La CFDT doit lancer une véritable refondation sociale". Lire la suite


3 mai 2017

Malaise dans la représentativité syndicale

Michel Noblecourt dans Le Monde parle d’un « séisme ».
En réalité, s’il fallait retenir quelque chose de la tectonique des plaques, c’est moins l’idée du tremblement de terre que celle des mouvements très progressifs et de long terme de la dérive des continents.
Loin d’être brutal ou surprenant, le score de la CFDT était prévisible et doit être relativisé.
Rapide mise au point par Karel Yon. Lire la suite


13 avril 2017

« Une histoire du mouvement ouvrier »

Rencontre - Échanges autour de la parution du Cahier de formation syndicale
du CEFI Solidaires
en présence de chercheur.es et de syndicalistes
(programme à paraître)
Lundi 24 avril 2017
Bourse centrale de Paris
Salle Grande Croizat
de 17h à 20h
Pour tout contact :
Centre d’études et de formation interprofessionnel de l’Union syndicale Solidaires
ce-@solidaires.org – 01 40 18 44 43 Lire la suite


27 mars 2017

"Votez ou nous nous effondrons"

Modestos Siotos est un jeune chercheur grec qui vient de rejoindre l’IRFSU.
Dans le cadre du dossier de Regards Croisés il nous livre une analyse de la situation en Grèce :
Le pouvoir exécutif et le corps parlementaire dans la Grèce de la crise.
"La paupérisation brutale de la population grecque a démontré la faiblesse de l’institution parlementaire à jouer son rôle de contrepoids face à la toute-puissance du pouvoir exécutif. ». Lire la suite


27 mars 2017

DEMOCRATIE ET POPULISME.

L’écart entre le principe de la démocratie et sa réalité semble aujourd’hui maximal : ce n’est pas le peuple qui exerce le pouvoir, mais les experts, parce que le peuple est jugé irresponsable, irrationnel, incapable de parvenir à un degré de généralité que requiert l’exercice de la souveraineté.
Ce dossier de Regards Croisés cherche à identifier, à travers notamment l’étude d’expériences internationales, les espaces qu’il faut défricher pour que la démocratie devienne autre chose qu’une insupportable incantation.
Nous vous offrons cet article de Annie Colovald "Les mésusages politiques du populisme". Lire la suite


21 février 2017

Toutes à y gagner

A l’occasion du prochain Stage intersyndical Femmes qui se tiendra les 16 et 17 mars 2017 à la Bourse du travail de Saint Denis (voir l’Agenda), Évelyne Bechtold-Rognon, Nina Charlier, Annick Coupé, Élodie De Coster, Sigrid Gérardin, Cécile Gondard-Lalanne, Clémence Helfer nous offrent un livre magnifique sur vingt ans de féminisme intersyndical.
L’ouvrage reprend ce long travail commun qui au quotidien place au premier plan la question des droits des femmes : un heureux mélange d’analyses « universitaires », de témoignages et de réflexions de syndicalistes, d’ici ou d’ailleurs.
Journées intersyndicales Femmes - Bourse du travail de St Denis - les 16 et 17 mars comme chaque année à l’appel de CGT - FSU - Solidaires. Lire la suite


7 février 2017

Appel unitaire à la grève pour les droits des femmes le 8 mars

Cette année, le 8 mars est préparé bien en avance et avec une envie de frapper un grand coup : appel à la grève dans les entreprises. Premiers signataires : CGT, CNDF, Femen, Femmes Egalité, FSU, Les Effronté-e-s, Les Glorieuses, Osez Le Féminisme, Planning Familial, Union syndicale Solidaires, UNEF, …. Lire la suite


6 février 2017

Anne Barrère : Au coeur des malaises enseignants

Dans l’expresso du Café pédagogique du 30 janvier, François Jarrraud rend compte de la sortie d’un livre d’une enseignante qui est en même temps sociologue. Son livre montre que la sociologie peut aider les enseignants à comprendre le malaise et à agir. Si vous vous interrogez sur l’efficacité de l’accompagnement personnalisé, la légitimité des "bonnes pratiques", la résistance aux réformes ou encore le rôle des enseignants dans la reproduction des inégalités sociales, cet ouvrage apporte des clés scientifiques pour analyser et comprendre. Lire la suite


6 février 2017

Touche pas à ma ZEP

Depuis plusieurs mois, les enseignant-e-s des lycées anciennement classés ZEP se mobilisent pour le maintien de leurs établissements au sein de l’éducation prioritaire.
La réforme instituant les réseaux d’éducation prioritaire (REP) effectuée par Najat Vallaud-Belkacem en 2014 en plus de réviser à la baisse le nombre d’ établissements concernés, l’a cantonné au collège. La question des lycées était renvoyée à plus tard c’est-à-dire quasiment enterrée.
Le coup était rude pour les personnels concernés et les jeunes en formation compte tenu des difficultés rencontrées.
Le collectif « Touche pas à ma ZEP » regroupe des dizaines de lycées et de lycées professionnels. Lire la suite


13 janvier 2017

Travail : l’intersyndicale CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL fait des propositions

L’initiative se préparait depuis plusieurs mois : l’intersyndicale issue de la lutte contre la loi Travail (mais sans Force ouvrière) a rendu public un document « C’est quoi ce travail » pour continuer le combat contre la loi et faire des propositions dans le contexte de la campagne des présidentielles. Lire la suite


13 janvier 2017

Petit manuel économique anti-FN

Ecolinks est un collectif d’enseignants-chercheurs et chercheurs en économie. Soucieux de participer au débat public et de proposer des alternatives au soi-disant consensus des économistes relayé par certains journalistes ou décideurs publics. Notre volonté est moins de réagir systématiquement à l’actualité que de contribuer à poser les bases, avec d’autres, d’une pensée novatrice à gauche.
Depuis sa création en 2010, Ecolinks a publié une vingtaine de notes sur des thématiques diverses : le temps de travail, les réformes structurelles, la politique industrielle, le rôle de la finance, la question de la compétitivité, le rapport capital-travail, la politique fiscale, la question des retraites ou de la dépendance, la dette écologique…
Le Front national est aujourd’hui en position de prendre le pouvoir, par les urnes. Les politiques qu’ils prônent, le repli sur une identité étriquée et une vision fantasmée de la nation, rendent cette perspective catastrophique.
La crise économique persistante en Europe et la faillite des politiques économiques menées ont certainement joué un rôle majeur. Lire la suite


2 décembre 2016

TROP DE FONCTIONNAIRES ?

Selon les données de l’OCDE, la part des salariés de la fonction publique dans l’emploi total de ces pays est supérieure à celle de la France !
L’économiste Xavier Timbeau montre que la France n’est pas victime d’un surpoids de fonctionnaires. Loin d’une cure d’amaigrissement, l’enjeu en ce domaine est double pour notre pays : améliorer la qualité des services publics et assurer la complémentarité nécessaire entre public et privé qui fait la force des économies modernes. Lire la suite


2 décembre 2016

La population française n’acceptera pas le coup de force de Fillon

Le coup de force de Fillon – l’Humanité, 29 novembre 2016
Anicet Le Pors ancien ministre communiste de la Fonction publique (1981-1984) et père du statut actuel des fonctionnaires réagit au programme de François Fillon en matière de service public.
Il appelle à résister à cette offensive qui "déstabiliserait profondément la société française ".
Il a co-écrit avec Gérard Aschieri le livre La fonction publique du XXI° siècle Lire la suite


20 octobre 2016

Éloi Laurent : « La compétitivité est une notion dangereuse »

L’hebdo "Politis" mène actuellement une série de grands entretiens.
Eloi Laurent, économiste à l’Obervatoire des conjonctures économiques (OFCE), professeur à Sciences po et à l’université de Standford, oppose à "l’économisme", une approche qui s’appuie sur des résultats de recherches et réhabilite des idées combattues par les économistes libéraux : changer les indicateurs économiques, réduire le temps de travail, augmenter le salaire minimum, relancer l’investissement public centré sur une transition écologique ambitieuse. Lire la suite


19 octobre 2016

En quête des classes populaires

Un essai politique de Sophie Beroud, Paul Bouffartigue, Henri Eckert et Denis Merklen à La Dispute, sept 2016.
Ce livre, qui s’inscrit dans les efforts de réinvention d’un horizon d’émancipation sociale, réunit les expériences de quatre sociologues pour mettre à l’épreuve la catégorie « classes populaires ». Lire la suite


19 octobre 2016

« La crise sociale submerge la crise pédagogique » par Samy Johsua

Une étude du Conseil national de l’évaluation du système scolaire a mis en cause le bilan des ZEP, en pointant l’école comme accélérateur des inégalités. Spécialiste de l’éducation, Samy Johsua en décrypte les apports et aussi les impensés.
Samy Johsua est professeur en sciences de l’éducation et conseiller municipal Front de gauche à Marseille. Lire la suite


14 octobre 2016

NOUVEAU SITE, NOUVELLE LETTRE ELECRONIQUE

L’Institut de recherche de la FSU (IRFSU) a décidé de changer son site et sa lettre électronique.
Un site plus en prise sur l’actualité, tourné à la fois vers l’extérieur et vers nos chantiers de recherche.
Une lettre électronique lisible sur les téléphones portables et autres tablettes que vous êtes en train de découvrir.
Enfin la possibilité d’acheter en ligne, aussi bien la revue Regards Croisés que les livres.
Alors rendez-nous visite.
Vous êtes aujourd’hui 1217 abonné.e.s à notre liste.
Nous espérons ainsi répondre encore mieux à vos attentes. Lire la suite


13 octobre 2016

Socialisation des revenus - Bernard Friot (Réseau Salariat), Jérôme Gleizes (conseiller de Paris) et Benoît Borrits (Association Autogestion)

Depuis le milieu du XXe siècle, les cotisations sociales et secondairement les impôts contestent au capital le droit de disposer comme il l’entend du produit de l’exploitation du travail.
D’ores et déjà une partie importante du revenu monétaire en découlant est de facto socialisé.
Les propositions présentées dans ce débat s’inscrivent dans ce mouvement et cherchent à approfondir cette socialisation tout en examinant ses conséquences sur la propriété des moyens de production.
L’association Autogestion publie les contributions de chacun des trois intervenants suite à ce débat. Nous y reviendrons avec d’autres contributions. Lire la suite