Accueil du chantier

Disciplines

Considérant que le discours opposant une centration pédagogique à une centration disciplinaire est inopérant face à l’enjeu fondamental d’un accès plus égalitaire aux savoirs, le chantier de recherches « disciplines » cherche à mieux comprendre les dimensions historiques, épistémologiques, pédagogiques et didactiques de la question.

Objectif d’ensemble

Sur la question des disciplines, si les positions exprimées aujourd’hui par les organisations syndicales de la FSU semblent converger, la question reste pourtant clivante dans les débats. Il n’est pas rare de voir s’affronter :

  •  une vision qui considère que la démocratisation des savoirs s’inscrit exclusivement dans la maîtrise des connaissances disciplinaires et que les visions « pédagogistes » conduisent à favoriser les élèves qui bénéficient d’autres moyens de transmission de connaissances que l’école.
  •  une vision qui considère au contraire que l’égalité de réussite demande des compétences transversales qui sont les conditions d’une réussite des apprentissages.

Ces débats reposent souvent sur des visions sommaires où interviennent la défense de cultures professionnelles spécifiques ou de modèles pédagogiques particuliers sans que les enjeux de réussite égalitaire et de promotion sociale soient réellement pris en compte. Ils prennent parfois des formes conflictuelles peu productives. Considérant que le discours opposant une centration pédagogique à une centration disciplinaire est inopérant pour résoudre la question de l’enjeu fondamental d’un accès plus égalitaire aux savoirs, ce chantier de recherches vise à mieux comprendre les enjeux sociétaux et didactiques de cette opposition et des évolutions récentes des programmes d’enseignement. Il s’inscrit notamment dans la volonté de faire évoluer la culture syndicale et fédérale pour dépasser les formes conflictuelles les plus clivantes. Dans cette perspective, le chantier de recherche serait associé à la perspective de publications et d’actions de formations.

Objectifs théoriques et pratiques

  •  Faire l’analyse des positions syndicales sur le sujet.
  •  Construire une synthèse des travaux universitaires récents sur la question autant sur l’approche théorique de la notion de discipline (qu’est-ce qu’une discipline ?) et des questions pluridisciplinaires et transdisciplinaires
  •  Construire la synthèse des travaux concernant l’observation et l’analyse de la réalité des pratiques disciplinaires, pluridisciplinaires et transdisciplinaires des enseignants. (y a t-il un décalage entre les discours et les pratiques ?)
  •  Prendre en compte les dimensions historique et épistémologique : comment et pourquoi se sont constituées les disciplines scolaires, avec quelles finalités, en relation avec quelles théories et représentations du savoir, de l’apprentissage ?
  •  Identifier des décalages entre les disciplines universitaires et les disciplines scolaires
  •  Comparer nos disciplines scolaires avec celles de pays étrangers
  •  Identifier les enjeux fondamentaux de questionnements récurrents : o Quel est l’impact des disciplines dans la vie d’une personne ? (autrement dit : à quoi servent les disciplines dans la formation du travailleur, de l’Homme, du citoyen ?) o Dans la formation des enseignants, comment s’articulent savoirs disciplinaires et compétences professionnelles, méthodes et savoirs ? o Quels liens entretiennent, dans la formation des enseignants et dans les représentations sociales, les disciplines scolaires et les disciplines universitaires ? Comment ces liens ont-ils évolué depuis une quarantaine d’année (la carrière d’un enseignant) ? o Dans les mises en œuvre pédagogiques, comment la spécificité des savoirs disciplinaires peut contribuer à une mise en cohérence des savoirs entre les disciplines, à la construction de savoirs réputés transversaux ? La place particulière de la maîtrise dans cette question ? o Les savoirs disciplinaires sont-ils émancipateurs en soi ou par la nature de leur transmission ? Comment s’articulent sur cette questions les champs du politique et du pédagogique ? Analyse des arguments des opposants aux approches disciplinaires et celles des opposants aux approches transversales. o Comment s’articulent les cultures professionnelles de la polyvalence et celles de la spécialisation disciplinaire ? o Comment envisager les enjeux et la progressivité d’une discipline du primaire à l’université ? o Comment la question des disciplines se pose au travers des perspectives de pilotage par les résultats ?
  •  Avoir un regard croisé avec le chantier « travail » de l’institut FSU

Chantier septembre 2014-septembre 2016

  • Six séminaires à Paris : novembre 2014, mars 2015, juin 2015, octobre 2016, février 2016, mai 2016
  • Dans les perspectives ouvertes par le chantier seront organisées des actions de formation syndicale.
  • Les travaux donneront lieu à des publications intermédiaires (un numéro de Nouveaux regards en 2015, publications dans la lettre électronique) et une publication finale.

lieu : SNEP-FSU 76 rue des rondeaux 75020 Paris
métro : Gambetta

mercredi 12 novembre 2014 10.00/16.30

Les disciplines, constructions historiques et sociales

Comment et pourquoi se sont constituées les disciplines sco laires, avec quelles finalités, en relation avec quelles théories et représentations du savoir, de l’apprentissage et de l’école ?

mercredi 8 avril 2015 10.00/16.30

Savoirs disciplinaires et mise en cohérence des savoirs entre les disciplines

Comment mettre en cohérence les savoirs disciplinaires ? Existe-t-il des savoirs transversaux ? Comment articuler les cultures professionnelles de la polyvalence et celles de la spécialisation disciplinaire ?

mercredi 3 juin 2015 10.00/16.30

Éducation à …. Disciplines et nouveaux enjeux d’apprentissage

Quels sont les enjeux des nouveaux objectifs d’apprentissage qui ne coïncident pas avec les disciplines scolaires : éducation à la santé, à l’environnement...

rechercher dans le chantier

Contact

ir.fsu.chantier.disciplines@gmail.com