Accueil du site  >  Publications  >  Livres  >  L’école en Europe

Livres

L’école en Europe

Ken Jones

L’école en europe : politique néolibérales et résistances collectives
L’Institut de Recherches de la FSU a participé à la traduction de cet ouvrage. Désormais en librairie ou disponible à l’Institut de recherches
PRIX : 10 € au lieu de 20 €

L’école en europe : politique néolibérales et résistances collectives

Cet ouvrage collectif de chercheurs européens, déjà traduit dans plusieurs langues, propose pour la première fois un état des lieux contemporain de l’école en Europe. Il entend montrer non seulement la cohérence et la profondeur des transformations des politiques scolaires actuellement en cours en Europe mais aussi le danger qu’elles représentent.

L’école apparaît de plus en plus soumise à la seule norme économique de l’employabilité, de la compétitivité, voire de la rentabilité, au détriment de sa fonction culturelle, morale, citoyenne. Cette politique scolaire néolibérale s’accompagne de l’importation du modèle de l’entreprise et d’une régulation par la concurrence et rompt avec les politiques progressistes de la période précédente. Elle ne vise plus l’émancipation des citoyens et l’égalisation des chances selon les milieux sociaux d’origine, mais vise la performance économique et la formation d’une main d’œuvre la plus conforme aux besoins des entreprises. C’est la nature et la fonction de l’école qui sont en question.

Cet ouvrage analyse ainsi toutes les réalisations concrètes des orientations néolibérales des politiques éducatives contemporaines, mais aussi les mobilisations et initiatives qui s’y opposent, et les comparent de pays à pays.

L’auteur principal, Ken Jones est professeur d’Education au Département d’Éducation au Goldsmiths College, à l’université de Londres.

Traduit de l’anglais par Évelyne Meziani
Préface de Christian Laval

Editions La Dispute

TABLE DES MATIERES

-# Chapitre 1. Un nouvel ordre

  • Hier et aujourd’hui
  • La réforme de l’après-guerre
  • Une deuxième vague de réforme
  • Des obstacles persistants
  • Les problèmes liés aux réformes
  • Le tournant de 1976
  • L’Angleterre et après
  • Le nouveau défi
  • Le néolibéralisme prend une forme plus franche

-# Chapitre 2. L’européanisation de l’enseignement

  • L’union européenne
  • Connaissance, capital humain, apprentissage
  • tout au long de la vie
  • Les problèmes de l’Europe
  • Des solutions ?
  • Après Lisbonne

-# Chapitre 3. Un changement de système : autonomie locale et État évaluateur

  • Renforcement de l’État national
  • L’ancienne et la nouvelle décentralisation
  • Les formes de décentralisation
  • La décentralisation au niveau des établissements scolaires
  • L’Allemagne : le changement par les projets pilotes

-# Chapitre 4. La privatisation : des marges vers le centre

  • Un nouveau marché pour le capital
  • Les formes de la privatisation
  • L’externalisation
  • La commercialisation
  • L’éducation parallèle
  • Les écoles privées
  • La privatisation de l’influence
  • Des limites à la privatisation ?

-# Chapitre 5. Le renouveau des inégalités

  • Espérances et éventualités
  • Accès et réussite
  • Destin de classe ?
  • Chacun pour soi
  • La « racialisation » de l’inégalité
  • Quel remède à l’inégalité ?

-# Chapitre 6. Enseigner et apprendre : les termes de la modernisation

  • Un humanisme en réduction
  • L’éducation nouvelle
  • La situation en Angleterre, en Allemagne, en Italie, en France et en Espagne
  • L’effacement de l’éducation nouvelle

commander ce livre

Envoyer à un ami