Accueil du site  >  Publications  >  Livres

Livres

Le travail hors la classe des professeurs des écoles

Le métier d’enseignant ne se limite pas à « faire classe » : il y a aussi un avant, un après.
Aussi les contours des horaires de travail sont-ils difficiles à définir et ce travail « invisible » – qui prend toujours sa source dans la réflexion pour améliorer les apprentissages – n’est pas reconnu.
Cet ouvrage permet de réfléchir à ces activités.


Sécuriser la liberté

Thierry Novarèse

Le chantier « Politiques de Sécurité Publiques » interroge depuis 2012 l’action du Nouveau management public dans le champ de la sécurité.
A l’heure où les débats sur sécurité, État de droit, liberté sont d’actualité, Thierry Novarèse publie cet ouvrage qui entend y participer.


Demain le syndicalisme.

Ouvrage de Louis-Marie Barnier, Jean-Marie Canu, Christian Laval, Francis Vergne.
Le syndicalisme est confronté depuis quelques décennies à des politiques néolibérales qui modifient en profondeur les conditions de l’action syndicale.


Carte scolaire et marché scolaire

Choukri Ben Ayed

La campagne présidentielle de 2007 a marqué la politisation du
débat sur la carte scolaire. En effet, les deux principaux candidats
s’accordaient sur la nécessité de l’assouplir ou de l’abolir. Le débat
sur la carte scolaire constitue un révélateur puissant des tensions et
des contradictions qui traversent l’école. Cet ouvrage propose donc
au lecteur un ensemble d’éléments pour en saisir les enjeux.
Qu’est-ce que la carte scolaire ? Qui la contourne ? Quels sont les
moyens utilisés par les familles ? Pourquoi la décision de la
supprimer a-t-elle été prise ?


Collège commun, collège humain

Déjà publié en 2010 mais épuisé, ce livre a été largement remis à jour à partir des données les plus récentes.


Fonctionnaire quelle idée !

Gérard Aschieri, Jean-Michel Drevon, Anne Féray, Didier Horus,
Springsfieds Marin, Daniel Rallet.

La FSU publie ce petit livre pour ceux, fonctionnaires ou non, qui pressentent qu’il se profile un changement profond vers une conception libérale de la société assortie d’un renforcement du contrôle par la hiérarchie et d’une croissance de la précarité.


Histoire de la FSU : une percée flamboyante (1993 - 1997)

Raphaël Szajnfeld

Plusieurs périodes scandent la jeune histoire de la Fédération
Syndicale Unitaire (FSU), née de l’implosion de la Fédération
de l’Education Nationale (FEN). Les quatres premières années de sa vie
sont celles de la flamboyance.


En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite

Nouvelle édition 2017 revue et augmentée.
La banalisation des idées d’extrême droite est un danger pour la démocratie, pour les droits sociaux, pour les libertés. Répliquer à leur propagation là où on travaille, là où on vit suppose de se doter d’arguments solides. Le livre En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite contrecarre près de 80 de ses slogans en s’appuyant sur des données solides.


En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique

83 idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique démontées dans un petit livre de poche pour tordre le coup aux clichés et rétablir des vérités.


Instituteurs et institutrices syndicalistes (1944-1967)

Robert Hirsch

Une histoire du syndicalisme des instituteurs et institutrices du département de la Seine dans une période marquée par des pratiques syndicales de masse.


Israel Palestine : le conflit dans les manuels scolaires

Le conflit dans les manuels scolaires : une publication à la suite d’un colloque consacré aux «  Représentations du conflit israélo-palestinien dans les manuels scolaires  »


J’ai voulu qu’apprendre soit une joie

Georges Snyders

Georges Snyders a été professeur de philosophie et de sciences de l’éducation.

C’est un chercheur majeur de l’histoire de la pédagogie, auteur de multiples ouvrages dont La joie à l’école (1986), qui montrent le lien entre l’engagement politique et l’engagement éducatif.

Snyders a aujourd’hui 90 ans. Cette biographie très attendue permet de suivre le film d’une vie et d’une pensée exigeante, à travers l’expérience d’Auschwitz, l’engagement politique et la réflexion pédagogique.


L’école en Europe

Ken Jones

L’école en europe : politique néolibérales et résistances collectives

L’Institut de Recherches de la FSU a participé à la traduction de cet ouvrage. Désormais en librairie ou disponible à l’Institut de recherches


L’Ecole sous presse

Michel Deschamps

L’École sous presse interroge l’image de l’institution scolaire donnée par les
médias dans ses contenus, ses règles et codes professionnels, ainsi que dans
ses conditions et contraintes de fabrication.


La fabrique de l’employabilité

La formation professionnelle continue a connu des transformations
considérables. Le premier objectif de cet ouvrage est d’en saisir le
sens et la portée cachés derrière un discours consensuel.


La fabrique du génie

Franck Rimbert

Depuis quelques années, la querelle scolaire est rallumée. Aux "pédagogues" s’opposent les défenseurs de "l’école républicaine", école-sanctuaire qui maintenait les enfants du peuple à l’écart de l’ascension sociale. L’école ne peut plus être ce lieu élitiste. La baisse du niveau, dénoncée par les "nouveaux réactionnaires" républicains, n’en est pas pour autant une fatalité : elle relève plus du mythe qu’autre chose. Il est nécessaire d’en finir avec un discours qui, bien que sincère, peut avoir des relents nauséabonds.


La grande mutation

Isabelle Bruno, Pierre Clément, Christian Laval

« La grande mutation, Néolibéralisme et éducation en Europe », Syllepse, 135 pages, 7 €


La grève enseignante en quête d’efficacité

Laurent Frajerman (dir.)

Les enseignants sont réputés pour la récurrence et la force de leurs grèves, un professeur des écoles fait quatre fois plus grève qu’un salarié du privé.


Le partage des savoirs

Réflexions sur une refondation de l’Ecole


Le plaisir de convaincre

Francis Arzalier

Né en 1939 dans une terre reculée, fils de la guerre et de la Margeride, Francis Arzalier raconte ici sa vie, ses engagements et ses combats d’enseignant d’histoire et de militant communiste.


Le travail enseignant

Les coordinateurs de cet ouvrage sont Yves Baunay, Marylène Cahouet, Gérard Grosse, Michelle Olivier, Daniel Rallet.

Le travail enseignant est peu visible. Il n’en est pas moins réel et pénible.
Ce livre veut donner à voir l’nvisible, souligner les tensions et les évolutions. Il veut le faire en croisant, avec le regard et l’analyse de chercheurs, la parole et les témoignages d’enseignants et de militants rencontrés pour certains lors des stages et des forums animés par le Chantier Travail de l’Institut de recherches de la Fédération syndicale unitaire (FSU).


Les frères ennemis. La Fédération de l’Education Nationale et son courant « unitaire » sous la IVe République

Laurent Frajerman

Comment expliquer le succès actuel de la FSU et son imprégnation paradoxale par la culture syndicale créée par la Fédération de l’Education nationale ? Il faut revenir à la IVe République, dans une période marquée par l’essor du communisme en milieu enseignant et par la mise en place d’un modèle syndical original.


Manager ou servir ?

coordination : Evelyne Bechtold-Rognon, Thomas Lamarche

Le service public aux prises avec le Nouveau Management Public
Nouvelle édition avec une nouvelle préface.


Naissance de la FSU

coordination : Raphael Szajnfeld

actes du colloque des 15 et 16 décembre 2006


Payer les profs au mérite ?

Alain Chaptal, Thomas Lamarche, Romuald Normand

L’émergence de la question du salaire au mérite des enseignants nous renvoie à quelques problèmes de fond concernant l’évolution du modèle français.


Pratiques émancipatrices

Henryane de Chaponay, Nicole Desgroppes, Claire Hébert-Suffrin, Paul Taylor

Pourquoi et comment apprendre à lire et à écrire ?
Aujourd’hui, plus que jamais, face à une crise mondialisée, désastre social dans une terre en déficit d’humanité, il ne s’agit plus seulement d’accéder aux savoirs et de les accumuler mais de mieux savoir lire le monde qui nous entoure, pouvoir agir consciemment sur lui et participer à l’écrire en le transformant.