ON A VU

10 décembre 2018

Dictionnaire Maitron : ouverture des biographies

Depuis le 5 décembre, les 186 000 notices des périodes 1 à 5, 1789-1968, sont librement accessibles, sans mot de passe, sur le site maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/.
Un nouveau site, une nouvelle apparence, de nouvelles fonctionnalités, pour permettre et faciliter l’appropriation par des publics diversifiés, afin de démultiplier les usages du Maitron. Lire la suite


10 décembre 2018

Le premier âge du capitalisme, 1415-1763

La montée en puissance contemporaine des « pays émergents », au premier rang desquels la Chine, venant après celle du Japon et des « dragons » sud-est-asiatiques (Corée, Taïwan…), oblige à réinterroger voire à réviser l’histoire du capitalisme. Et de se demander si le premier rôle, longtemps tenu par l’Europe occidentale, au sein de cette dernière n’avait été qu’un accident dont les conséquences seraient en train de s’épuiser et une parenthèse en train de se refermer.
Alain Bihr est professeur de sociologie à l’Université de Franche-Comté (Besançon). Lire la suite


10 décembre 2018

L’Étranger qui vient. Repenser l’hospitalité

Michel Agier est anthropologue, chercheur à l’Institut de recherche pour le développement et directeur d’études à l’EHESS. Il dirige le programme Babels (Agence nationale de la recherche, 2016-2018). Il a notamment publié Gérer les indésirables (Flammarion, 2008) et La Condition cosmopolite (La Découverte, 2013). Seuil, 156 pages, 17 euros.
La condition d’étranger est appelée à se répandre. Mais la mobilité que l’on se plaît à célébrer se heurte aux frontières que les États-nations dressent face aux « migrants », traités en ennemis plutôt qu’en hôtes. Lire la suite


10 décembre 2018

Gilets Jaunes des clés pour comprendre

Fidèles à la vocation des éditions Syllepse de « donner les moyens aux acteurs, individuels et collectifs, du mouvement social de publier leurs contributions », nous avons voulu réunir ici des textes et des déclarations, parmi beaucoup d’autres, qui nous ont semblé éclairants des questions sociales, démocratiques et écologiques que le mouvement des Gilets jaunes a mises, au sens propre comme au sens figuré, sur la place publique.
Gratuit, ce livre électronique est fait pour circuler le plus largement possible Lire la suite


5 novembre 2018

Économie. On n’a pas tout essayé

Gérard Grosse nous livre une note de lecture de ce dernier ouvrage de Gilles Raveaud.
Après avoir été l’un des initiateur et animateur du premier mouvement en France de contestation étudiante de l’enseignement universitaire de l’économie, au tournant des années 2000, le Mouvement des étudiants pour la réforme de l’enseignement de l’économie, appelé “Autisme-économie”, il est lui-même devenu enseignant-chercheur en économie (à l’Université Paris VIII). Lire la suite


5 novembre 2018

Un peuple et son roi.

Troisième long métrage de Pierre Schoeller, après notamment « l’Exercice de l’État », césar du meilleur scénario original en 2012, « Un peuple et son roi » évoque les trois premières années de la Révolution française en mettant en lumière les interactions entre les habitants des faubourgs de la Bastille et Louis XVI. Lire la suite


5 novembre 2018

La société ingouvernable

Grégoire Chamayou, auteur d’ouvrages sur les chasses à l’homme ou les drones, poursuit son travail d’investigation philosophique singulier en publiant un livre intitulé La Société ingouvernable. Une enquête qui produit un vertige politique en exposant les armes idéologiques et les dispositifs avec lesquels nous avons été défaits par le « libéralisme autoritaire ». Lire la suite


5 novembre 2018

REVEILLONS-NOUS ! POUR UN MONDE PLUS JUSTE

« Réveillons-nous ! Pour un monde plus juste » est un livre-manifeste. Ses auteurs, Gabriel Langouet et Dominique Groux (1) le revendiquent. Ce livre, ils le placent dans la lignée du manifeste de Stéphane Hessel « Indignez-vous ».
Une note de lecture de François Bouillon ancien président de l’IR-FSU. Lire la suite


3 octobre 2018

La possibilité du fascisme d’Ugo Palheta

Mouvement réactionnaire de masse contre l’égalité des droits ; migrants enlevés, tabassés et laissés pour mort par des milices à Calais ; large diffusion de thèses réactionnaires, xénophobes et islamophobes ; intensification du quadrillage répressif des quartiers populaires et violences policières impunies ; manifestations interdites et criminalisation croissante de toute contestation ; scores inégalés du Front national à toutes les élections depuis 2012. Sous des formes disparates et encore embryonnaires, mais dont la seule énumération dit le pourrissement actuel de la politique, c’est le fascisme qui fait retour. Lire la suite


2 octobre 2018

Israël-Palestine. Une si longue histoire

Il ne pouvait pas y avoir de sujet plus évident pour ce dossier élaboré en commun par le journal en ligne Orient XXI et l’hebdomadaire Politis que l’histoire sans fin de ce conflit judéo-arabe devenu israélo-palestinien. Une histoire qui dépasse de beaucoup les frontières du Proche-Orient et ne cesse de produire ses effets dévastateurs, de racisme et de haine, jusque dans nos régions. Lire la suite


2 octobre 2018

Le peuple contre la Démocratie

Pourquoi notre liberté est en danger et comment la sauver ? Traduit dans le monde entier le nouveau livre du jeune politologue Yascha Mounk, professeur à Harvard, analyse avec clarté pourquoi le libéralisme et la démocratie sont aujourd’hui en plein divorce. Se basant sur de nombreux sondages, reportages et recherches inédites, il propose un nouveau modèle pour éclairer et appréhender la période politique complexe que nous traversons, pointant la nécessité d’un nationalisme contrôlé et de réformes radicales. Une contribution intéressante pour tou.tes celles et ceux qui s’interroge sur la crise de la démocratie et la montée des populismes. Lire la suite


2 octobre 2018

EPS et CULTURALISME jeux, arts, sports et développement humain

Le Centre EPS et Société vient d’éditer un livre, envoyé à tous les syndiqué.e.s du SNEP portant sur une des grandes questions professionnelles des enseignant.e.s d’EPS :qu’append-on en EPS ?
Question apparemment simple mais énormément conflictuelle dans ses réponses. Une EPS culturelle, c’est quoi ? 60 personnes sont convoquées : enseignants, bien sûr mais chercheurs, artistes, universitaires ... Lire la suite


7 septembre 2018

Sociologie politique du syndicalisme

Par Baptiste Giraud, Karel Yon et Sophie Béroud.
Comment expliquer le morcellement du syndicalisme français ? Pourquoi si peu de salariés adhèrent aux syndicats ?
Tous les syndicalistes sont-ils des professionnels du dialogue social coupés de leur base ?
Pour répondre à ces questions classiques dans les controverses politico-médiatiques, ce manuel propose une synthèse des travaux récents conduits dans les champs de la sociologie et de la science politique autour de l’analyse des organisations syndicales, de leurs adhérents et de leurs pratiques. Lire la suite


7 septembre 2018

L’abécédaire engagé

Le nouveau livre d’Attac : L’abécédaire engagé sort en librairie aujourd’hui, vous pouvez le commander sur la boutique en ligne d’Attac.
De Naomi Klein à Susan George, en passant par Tadzio Müller, Éric Toussaint, Chico Whitaker, Monique Pinçon-Charlot, Antoine Deltour, Christian Laval et Pierre Dardot, Mariana Otero, José Bové, Jérôme Baschet…, une soixantaine d’auteurs et autrices ont façonné les mots de cet abécédaire engagé. Lire la suite


7 septembre 2018

Lire c’est comprendre. Donc apprendre à lire, c’est apprendre à comprendre ce qui est écrit.

Sous Blanquer, on ne verra qu’une seule tête ?
Eveline Charmeux présente elle-même son livre comme « une démarche complète, de la maternelle à la fin du collège, pour un vrai savoir lire. C’est le bilan de cinquante années de travail sur la lecture ; une alternative réelle au B.A. BA syllabique ! ».
Rachel Schneider, du SNUipp, l’a lu et le défend avec passion. Lire la suite


7 septembre 2018

Notre histoire intellectuelle et politique. 1968-2018

Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France, auteur de L’âge de l’autogestion (1976), l’un des théoriciens de la Deuxième gauche revient dans ce livre sur son cheminement de 1968 à aujourd’hui. Que l’on ait partagé ou non ses idées, comme le dit Christian Chavagneux dans Alteréco, on ne ressort pas indemne de cette lecture. Lire la suite


16 juin 2018

Réveillons-nous ! Pour un monde plus juste

Gabriel Langouët et Dominique Groux, respectivement professeur émérite de l’Université René Descartes-Paris V et professeure émérite de l’Université des Antilles, nous donnent à lire un ouvrage fort captivant sur le monstre ubiquitaire aux mille visages que constitue l’Inégalité dans le monde actuel. L’objectif principal de ce livre est d’apporter un éclairage à la compréhension des diverses formes d’inégalités qui expliquent les menaces et les injustices auxquelles font face la terre et ses habitants. Pour ce faire, les auteurs ont constitué un échantillon de vingt pays (des pays riches, très riches, extrêmement riches aux pays pauvres, très pauvres, extrêmement pauvres) afin d’étudier, dans une perspective comparative, des inégalités intra (comparaisons verticales) et inter-étatiques (comparaisons horizontales). Lire la suite


15 juin 2018

Thomas Coutrot « Libérer le travail » : une réponse à Gérard Grosse

Dans la dernière livraison (mai 2018) de la lettre de l’Institut de la FSU, Gérard Grosse a publié une longue et précise recension de mon livre « Libérer le travail. Pourquoi la gauche s’en moque et pourquoi ça doit changer ». J’en ai été d’autant plus heureux que Gérard est l’un des animateurs du « chantier travail » de l’Institut, chantier qui représente à mes yeux l’une des tentatives les plus remarquables du mouvement syndical français pour repenser l’intervention syndicale sur le travail réel. Lire la suite


15 juin 2018

La dette, arme de dissuasion sociale massive

L’économiste Jacques Rigaudiat déconstruit avec efficacité l’idéologie de la dette.
Comment et quand en sommes-nous arrivés là ? Comment ce qui était le champ du débat démocratique, et qu’on nommait politique, a-t-il soudain été remplacé par une comptabilité vétilleuse jalonnée de « reportings », d’évaluations et de contrôles de gestion qui infantilisent les peuples ? À ces questions, l’économiste Jacques Rigaudiat, qui fut conseiller social de Jospin et de Rocard, apporte des réponses d’une grande clarté. Le tour de passe-passe s’opère autour du concept de dette. Et le grand tournant est l’entrée en vigueur du traité de Maastricht, en 1993, qui a transformé en code disciplinaire le nouveau rapport de force résultant de la mondialisation. Lire la suite


10 mai 2018

Ce que les riches pensent des pauvres

Les pauvres suscitent-ils aujourd’hui, chez les riches, une répulsion similaire à celle que le peuple inspirait aux bourgeois au xixe siècle ? Autrement dit, les démunis sont-ils encore considérés comme une classe dangereuse, immorale et répugnante ?
En interrogeant le refus de la mixité résidentielle manifesté par les catégories supérieures, telle est la question frontale que pose cet ouvrage, issu d’une grande enquête comparative sur les perceptions de la pauvreté et des inégalités dans les beaux quartiers de trois métropoles : Paris, São Paulo et Delhi. Lire la suite


10 mai 2018

INJEP analyses & synthèses n°12 De la discrimination aux attitudes protestataires ? Enquête dans les lycées populaires

Le douzième numéro d’INJEP analyses et synthèses est consacré au volet discriminations d’une enquête du CNRS à laquelle l’INJEP a participé. Cette étude révèle l’importance de l’environnement social et scolaire à partir duquel s’élaborent des situations de discrimination, de frustration et, in fine, d’adhésion des jeunes à des idées et pratiques radicales. Lire la suite


9 mai 2018

MAI68 par celles et ceux qui l’ont vécu

Pour sortir de l’oubli la parole essentielle des anonymes de ce printemps mémorable, plus de 150 témoins ont pris la plume pour nous raconter leur Mai 68. Reliés les uns aux autres, leurs récits forment une véritable fresque, une trace précieuse, inédite à cette échelle, de ce que fut Mai-Juin 68.
Le pari de ce livre ? D’autres paroles, d’autres intelligences de Mai 68 !
Aux éditions de l’Atelier. Lire la suite


9 mai 2018

Enfants d’immigrés.

Le sociologue Stéphane Beaud a entrepris de raconter l’histoire de l’intégration à bas bruit des Maghrébins en France, en restituant la trajectoire d’une famille. Un travail précis et exigeant qui permet la compréhension en profondeur des évolutions de notre société.
Un article de Jean-Louis Fabiani dans "La vie des idées" Lire la suite


9 avril 2018

Le Vote FN au village - Violaine Girard

Les ménages modestes du périurbain sont devenus, au fil des succès électoraux du FN, une figure centrale des com­mentaires médiatiques.
Peu d’enquêtes sérieuses se sont pourtant intéressées à leurs conditions de travail, à leurs parcours résidentiels et aux devenirs de leurs enfants. Basé sur un travail de terrain de longue durée, ce livre de Violaine Girard, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Rouen, restitue les trajectoires des salarié-e-s d’un parc d’activités comme il en existe beaucoup à la périphérie des grandes villes. Lire la suite


9 avril 2018

Blanquer : un libéralisme autoritaire contre l’éducation - Copernic

Blanquer ? Quasiment inconnu en dehors des cercles dirigeants de l’Éducation nationale lors de sa nomination comme ministre en mai 2017, il bénéficie aujourd’hui, d’une forte notoriété confirmée par un passage en février à « L’émission politique » en prime time. Il est le seul ministre dans ce cas. Macron le met beaucoup en avant et son image de marque, au moins telle que peuvent la mesurer les sondages, est bonne. Lire la suite


9 avril 2018

La Jungle de Calais

D’avril 2015 à octobre 2016, jusqu’à dix mille migrants ont vécu dans des conditions extrêmement précaires au sein de la «  Jungle  » de Calais, suscitant autant de passions, de polémiques et de peurs que de solidarités. Michel Agier, spécialiste des migrants et des réfugiés dans le monde, a réuni une équipe composée de chercheurs et d’acteurs de terrain pour fournir les clés de compréhension de l’événement Calais – un objet politique, médiatique et symbolique inédit. Lire la suite


9 avril 2018

De grands soirs en petits matins - Ludivine Bantigny

À partir d’un travail dans les archives de toute la France, pour beaucoup inédites, l’historienne Ludivine Bantigny restitue l’énergie des luttes, des débats, des émotions et des espoirs portés par les acteurs de 68 : toutes celles et tous ceux – ouvriers, étudiants, militants mais aussi danseurs, médecins, paysans, artisans, poètes d’un jour, et les femmes à parts égales avec les hommes – qui ont participé au mouvement. Elle s’intéresse aussi à « l’autre côté » : la police, le pouvoir et les oppositions à la contestation. Lire la suite


12 mars 2018

Foucault, Bourdieu et la question néolibérale

Par Christian LAVAL
Deux des intellectuels français parmi les plus importants de la seconde moitié du XXe siècle, Michel Foucault et Pierre Bourdieu, ont choisi de caractériser – le premier à la fin des années 1970, le second dans les années 1990 – le moment historique qu’ils traversaient par le même concept : « néolibéralisme ». Pour autant, leurs parcours théoriques et leurs styles de recherche se sont révélés très différents et, surtout, ils ont l’un et l’autre laissé inachevés leurs travaux sur cette question, rendant cet ouvrage, véritable enquête sur leurs enquêtes, indispensable. Lire la suite


12 mars 2018

Vous êtes filmés !

Enquête sur le bluff de la vidéosurveillance Laurent Mucchielli
La vidéosurveillance a connu un succès fulgurant en France à partir de l’élection présidentielle de 2007, sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy et François Fillon. Cette technologie a été présentée comme une contribution majeure à la fois à la prévention et à la répression de la délinquance et du terrorisme. Mais cette promesse sécuritaire, activement entretenue par les industriels de la sécurité, relève-t-elle du mythe ou de la réalité ? À quoi sert vraiment la vidéosurveillance ? Lire la suite


12 mars 2018

L’imposture Macron

L’illusion d’une sortie de la crise actuelle par des politiques néolibérales est-elle nouvelle ? C’est ce que prétend incarner Emmanuel Macron, en voulant créer une mystique salvatrice via ses réformes économiques et sociales. Un an après son élection, Attac et la Fondation Copernic décryptent dans cet opus les impasses d’une politique qui se prétend résolument moderne alors qu’elle n’a de cesse de prendre des mesures issues de l’ « ancien monde ». Lire la suite


12 mars 2018

L’avenir de notre liberté.

Ce livre est un plaidoyer pour le progrès. Il nous fait pénétrer dans l’univers des nouvelles technologies, ses exceptionnelles perspectives et ses risques. On évoque aujourd’hui beaucoup le numérique, à juste titre, mais bien d’autres domaines scientifiques sont concernés, la génétique, l’énergie, les nano-technologies. Peut-être notre liberté est-elle en danger : les dirigeants de ces grandes entreprises technologiques veulent définir le monde dans lequel nous vivrons dans les décennies à venir. Il s’agit donc d’éviter que les entreprises imposent leurs choix au monde, au détriment des puissances publiques, dans tous les domaines de notre vie sociale et privée.
Une première question parmi bien d’autres émerge : faut-il démanteler Google et les autres GAFA ?
Jean-Hervé LORENZI (président), Mickael BERREBI Lire la suite


12 mars 2018

Que faire des partis ?

La Fondation Copernic vous invite les samedi 24 mars et samedi 7 avril, à deux journées de rencontre et de dialogue, de regards croisés, entre militant.e.s, ex-militant.e.s, sociologues, politistes, historien.ne.s autour du thème « Que faire des partis politiques ? ».
Sur un pied d’égalité, et en apprenant les un.e.s des autres, venons toutes et tous en débattre, échanger nos expériences, ce que nous avons vu, ce que nous avons vécu, souvent mal vécu, lors de ces deux journées de rencontre. De telles rencontres sont d’ordinaire très rares, généralement les professionnels de la politique parlent aux professionnels et c’est tout. Chacun.e pourra intervenir, toutes les expériences sont précieuses. Lire la suite


19 février 2018

Les sentinelles - film

Josette Roudaire et Jean-Marie Birbès étaient ouvriers, en contact avec l’amiante.
Paul François est agriculteur, il a été intoxiqué par un pesticide de Monsanto, le Lasso.
Ils ont rencontré le père du réalisateur, Henri Pezerat, chercheur au CNRS, qui a marqué leurs vies en les aidant à se battre pour que ces empoisonnements ne restent pas impunis.
Les ouvriers agricoles de la coopérative de Nutréa Triskalia, intoxiqués par des insecticides, n’ont pas connu Henri, mais ils sont le vivant symbole de ceux qu’il a défendus toute sa vie, des sentinelles.
Chacun d’eux raconte, des années 1970 à 2015, les combats menés, l’interdiction de l’amiante, l’attaque de Paul contre Monsanto, avec à chaque fois le rôle décisif joué par Henri. Qu’ils soient ouvriers ou paysan, ils partagent le même sentiment : la justice n’est pas encore passée, ni pour les responsables du grand mensonge de l’amiante, encore moins pour ceux de la catastrophe annoncée des pesticides." Lire la suite


19 février 2018

La place des femmes dans l’univers syndical.

Le dernier essai de la sociologue Cécile Guillaume fourmille de portraits de militantes qui portent, toujours plus nombreuses, la parole syndicale dans les entreprises. Comme le constate Michel Noblecourt dans son article du Monde du 16 janvier : " Il se confirme que la précarité de l’emploi constitue l’un des principaux freins à la syndicalisation des femmes, comme pour les hommes, mais pour elles la marche est plus haute à monter." Lire la suite


19 février 2018

L’envers de Flins. Une féministe révolutionnaire à l’atelier

Préface d’Annick Coupé à l’ouvrage de Fabienne Lauret.
"il n’y a pas eu (à ma connaissance) de livres de femmes établies en usine ; comme si cette question de l’établissement de militants d’extrême gauche dans les années 1970 n’avait concerné que des hommes !"
C’est aussi un témoignage assez remarquable sur la condition ouvrière dans une usine qui se veut le fleuron de l’industrie automobile française : les conditions de travail sur les chaînes de production, la taylorisation, la hiérarchie, la place des ouvriers immigrés, les secteurs de production réservés aux 10 % de femmes salariées du secteur… On y lit la solidarité, les moments de luttes collectives, les grèves mais aussi la répression ou la division syndicale. Lire la suite


16 janvier 2018

La compagnie NAJE

Le livre qui raconte les 20 ans de la Cie est sorti à l’occasion de la fête qui a marqué cet anniversaire. 176 pages de textes et de photos : un grand entretien avec Fabienne Brugel et Jean-Paul Ramat, les deux fondateurs de NAJE, s’entrecroise avec les multiples témoignages de comédiens, participants, partenaires, commanditaires… Lire la suite


15 janvier 2018

Les Possibles - No. 15 Automne 2017

La revue d’ATTAC, "Les Possibles" est téléchargeable en ligne. Elle consacre un dossier complet à "Nationalités et frontières" revenant notamment sur la Catalogne.
Mais aussi un Entretien avec Zoé Konstantopoulou.
Et puis l’intervention de Gus Massiah au forum social mondial de Bahia. "Résister c’est créer ; résister c’est transformer" Lire la suite


15 janvier 2018

MAI 68, L’irruption

Comment commencer 2018 sans en parler. Dans la page de nos amis Syllepse nous avons retenu le livre d’Henri Lefebvre qui sort en janvier. Tant d’autres vont suivre ici et ailleurs. Nous en reparlerons sûrement ! Lire la suite


15 janvier 2018

Enseignez à vivre ! Edgar Morin et l’éducation innovante

"Nos systèmes d’éducation nous fournissent des connaissances séparées et cloisonnées, au lieu de nous préparer à affronter la complexité du monde, de la vie, des êtres humains, de nos sociétés et de la mondialisation", écrit Edgar Morin.
Inspiré par sa pensée sur l’éducation et éclairé par ses paroles, Enseignez à vivre ! suggère des réponses pratiques et théoriques. Lire la suite


9 décembre 2017

Le mythe de l’islamisation. Essai sur une obsession collective

Commencer par la postface de 2016, avant de lire cet essai qui remet les pendules à l’heure quant à cette obsession, pas seulement française. Avec des rappels glaçants du "général".
Dans cette période qui voit les débats s’enflammer même là où on ne les attendrait pas Raphaël Liogier déconstruit minutieusement les fantasmes et autres mensonges tellement répétés qu’ils deviennent évidence. On s’étonne de lire en 2017 ce petit livre de 2012. Faute de convaincre les islamophobes elle donnera des arguments solides aux autres. Lire la suite


9 décembre 2017

Madeleine Rebérioux, Pour que vive l’histoire. Ecrits.

L’intention de l’ouvrage est de réunir dans un volume de référence, les écrits, les « textes majeurs de l’historienne ». Une œuvre qu’il faut donc rassembler puisque Madeleine Rebérioux préféra aux grands ouvrages de synthèse les formats plus courts d’articles, de notes, de chapitres d’ouvrages collectifs, de conférences ou de dossiers comme pour la revue Mouvement social qu’elle dirigea entre 1971 et 1982. Lire la suite


9 décembre 2017

Irrintzina : le cri de la génération climat

Avant la conférence sur le Climat qui s’est tenue à Paris en 2015, des citoyen.ne.s ont décidé de se réunir et de travailler ensemble pour porter une autre voix. De cette formidable énergie collective, d’abord médiatisée au travers des villages des alternatives, est né Alternatiba, un mouvement qui se veut porteur de solutions concrètes tout en servant d’appui pour mettre en lumière l’urgence sociale et climatique, notamment par l’intermédiaire d’actions de désobéissance civile. Lire la suite


9 décembre 2017

Syndicalisme et santé au travail

Quel renouvellement de la conflictualité au travail ?
L’ambition de ce livre issu d’un colloque organisé en 2015 est de traiter un objet politique d’une actualité brûlante : la santé des travailleurs et travailleuses, en lien avec leur activité professionnelle quotidienne.
Par Yves Baunay et Marie-Hélène Motard membre de l’IRFSU. Lire la suite


7 novembre 2017

Relire la révolution des globes terrestres de Nicolas Copernic

Philosophe et historien des sciences Michel Blay est directeur de recherches émérite au CNRS et membre du conseil scientifique de l’IRFSU.
Une terre au centre du monde et l’homme au centre de l’univers : représentation de l’époque médiévale religieuse encore trop attachée à ses traditions écrites, antiques et fausses. Mais, heureusement « COPERNIC vint » et sa « révolution » sonna le début de la science… Telle est la vulgate moderne de l’histoire des sciences. Lire la suite


7 novembre 2017

L’ombre d’Octobre

La Révolution russe et le spectre des soviets par Christian Laval, Pierre Dardot
Le mythe bolchevik est épuisé. Seuls de sinistres régimes et quelques sectes, accrochés aux emblèmes, rituels et formules desséchées, continuent aujourd’hui d’en faire une référence identitaire. À quoi bon alors en parler encore ? Lire la suite


6 novembre 2017

L’Assemblée

L’Assemblée, le nouveau film de Mariana Otero (À Ciel Ouvert, Entre nos mains) revient sur les débats qui ont eu lieu durant le mouvement Nuit debout, sur la place de République : comment des gens qui ne se connaissent pas, uniquement animés par le même désir de changer choses, essaient de proposer une nouvelle forme de démocratie au sein de l’Assemblée et de la commission démocratie qui s’occupe de son fonctionnement. Lire la suite


9 octobre 2017

Vous faites quoi dans la vie

Raconter le travail, tel qu’il est vécu aujourd’hui, et comme vous ne l’avez jamais vu, c’est le pari de ce livre. On plonge dans le travail quotidien comme dans une aventure. Il n’est pas seulement question de métiers, mais bien de raconter notre société.
Des textes structurés en récits tour à tour tendus, romanesques, surprenants, spectaculaires, offrent une radiographie précieuse de notre société. Lire la suite


9 octobre 2017

L’exercice de la pluralité des mondes

Sous la direction de Sylvie Nony et Alain Sarrieau, Préface de Michel Blay, ADAPT/SNES, Paris, 2017.
Comment nous représentons-nous l’univers ? De façon plurielle. Chercher les traces de cette pluralité est d’abord un combat. Contre « la grande épopée scientiste et positiviste », contre l’idée voulant que les représentations passées du monde soient au pire archaïques, au mieux pré-scientifiques. Lire la suite


6 octobre 2017

Le souffle d’octobre 1917

À l’occasion du centenaire de la révolution russe cette année, les historiens Bernard Pudal et Claude Pennetier vous invitent dans Le souffle d’Octobre 1917 à comprendre pourquoi des centaines de millions de personnes ont cru au communisme, les raisons de leur engagement et de leur aveuglement. Lire la suite


6 octobre 2017

Le plafond de verre et l’Etat

Dans le sillage des lois sur la parité des années 2000, la rareté des femmes aux sommets des organisations professionnelles est devenue un problème public, objet de lois et de dispositifs de plus en plus contraignants (quotas). Qu’en est-il dans la haute fonction publique ?
Catherine Marry, Laure Bereni, Alban Jacquemart, Sophie Pochic et Anne Revillard
Paris, Armand Colin, octobre 2017. Lire la suite


6 octobre 2017

Le jeune Karl Marx

"Je voulais montrer Marx, Engels et Jenny, la femme de Marx, dans leur vie concrète , à partir de leurs propres paroles . Ils sont jeunes, ils ont la vingtaine, ils sont révoltés et ils ambitionnent de changer le monde . C’est cela, le cœur du film. Et mon but, dès le début, a été que cette formidable histoire inspire les jeunes d’ aujourd’hui , qu’elle nourrisse leurs propres combats . Je n’ai pas fait ce long métrage en regardant dans le rétroviseur , mais bien devant, vers le présent et l’avenir." Lire la suite


28 août 2017

La Fabrique scolaire de l’Histoire

Cette édition entièrement renouvelée de La Fabrique scolaire de l’histoire poursuit la réflexion sur les spécialités et les enjeux de l’histoire qu’on enseigne à l’école. Elle plaide pour une histoire scolaire faisant place à toutes les composantes d’une société plurielle sachant les rassembler autour d’un rapport critique et confiant au savoir. Lire la suite


28 août 2017

LA GAUCHE DU XXIè SIECLE

Christophe Aguiton, membre du conseil scientifique de l’institut vient enfin, de publier son livre "La Gauche du XXIè siécle - Enquête sur une refondation" à la Découverte. Dans les InRocks, Mathieu Dejean publie un article qui en fait une présentation stimulante. Lire la suite Lire la suite


13 juin 2017

1917-2017 Que reste-t-il de l’octobre russe ?

L’auteur, Roger Martelli, a été professeur d’histoire. Spécialiste de l’histoire du communisme français, il a été en même temps un acteur de cette histoire communiste.
Longtemps membre du Parti communiste français, il a fait partie de sa direction. Lire la suite


13 juin 2017

SONT-ILS TOUJOURS DES JUIFS ALLEMANDS ?

La gauche radicale et les Juifs depuis 1968.
Notre collègue Robert Hirsch, docteur en histoire,est l’auteur d’Instituteurs et institutrices syndicalistes, 1944- 1967 (Paris, Syllepse, 2010) et a participé à des ouvrages collectifs. Professeur agrégé dans le secondaire, il a également été chargé de cours à l’Université Paris XIII de 1999 à 2006. Lire la suite


13 juin 2017

La Commune du Rojava : L’alternative kurde à l’État-nation

On dit de la poudrière du Moyen-Orient qu’une nouvelle guerre mondiale peut s’y déclencher. Mais on y voit naître aussi des idées et des pratiques qui montrent qu’un autre monde est possible. Lire la suite


13 juin 2017

Histoire des droites en France (1815-2017)

Depuis le classique de René Rémond, les droites n’avaient pas trouvé leur historien. C’est désormais chose faite grâce à la belle synthèse de Gilles Richard. Couvrant plus de deux siècles d’histoire politique et n’hésitant pas à aborder les enjeux contemporains, l’ouvrage évoque bien entendu les partis et leurs métamorphoses, tout en scrutant les cultures politiques et en pointant les grandes mutations. Lire la suite


10 mai 2017

Construire l’université au XXIè siècle

Danielle Tartakowsky, qui a présidé l’université Paris 8 – Vincennes-Saint-Denis de 2012 à 2016 publie ce livre qui est le récit vivant de la présidence d’une grande université française dans un moment très particulier : celui de la mise en place des lois qui organisent l’autonomie des établissements d’enseignement supérieur – mais aussi le regroupement de ceux-ci et des tensions qui en découlent. Lire la suite


10 mai 2017

Regards : Travailler c’est souffrir ?

P. 04 - Les faux-semblants de l’union
P. 10 - « Écrémage » en entreprise, la méthode RH qui tue (vraiment)
P. 14 - Comment éteindre l’incendie du burn-out ?
P. 18 - Marie-France Hirigoyen : « Le travail s’est déshumanisé, on a perdu le sens du travail bien fait »
P. 22 - Travail dissimulé : la face de moins en moins cachée de l’ubérisation
P. 26 - Julien Brygo et Olivier Cyran : « La merdification du travail concerne la majorité des secteurs »
P. 32 - Travail en France et en Europe : 12 graphiques
P. 36 - Amandine Mathivet : « Pour agir sur les conditions de travail, il faut repenser le système économique » Lire la suite


6 mai 2017

Etudiants, l’avenir à crédit

Mardi 16 mai à 20h50 sur Arte un film documentaire de Jean-Robert Viallet
Dans le monde, les jeunes poursuivant des études supérieures étaient 13 millions au milieu des années 60. En 2015 ils étaient 200 millions. Dans 15 ans ils seront 400 millions. Un peu partout les jeunes s’endettent et le savoir devient une marchandise. De Shanghaï à New-York, de Paris à Berlin, prises au jeu de la compétition mondiale, les universités se transforment en gigantesques entreprises… Mais à quel prix... et au profit de qui ? Une effrayante descente aux enfers au cœur des universités et des dérives néolibérales. Lire la suite


3 mai 2017

Changer d’Avenir

Par le Collectif des Économistes atterrés, Éditions Les Liens qui libèrent, 160 pages, 17 euros, parution le 23 mars 2017.
Les politiques ne prennent pas la mesure de la profondeur de la crise et, surtout, de son caractère systémique. Cet aveuglement devient mortifère pour notre société et notre démocratie. Dans cet ouvrage, les Économistes atterrés appellent à une grande bifurcation. Lire la suite


31 mars 2017

Ils ne savaient pas que c’était une guerre

Réalisé par Jean Paul Julliand. Coproduit par les Amis de Bourg-Argental et Electron Libre Compagnie. Distribué par Electron Libre Compagnie.
Entre 1954 et 1962, ils sont « appelés » au titre du service militaire obligatoire, pour intervenir dans un conflit qui porte, à cette période, le nom « d’événements d’Algérie ». Formés aux techniques préparant à la guerre de 1939/45, par des cadres, qui pour la plupart reviennent d’Indochine, ils ne sont pas préparés militairement à ce conflit de guérillas, de ratissages et d’attentats. Ils parlent pour la première fois. Lire la suite


31 mars 2017

Appel des solidarités

Et si nous n’attendions plus un homme ou une femme providentiel(le) pour nous accorder sur l’essentiel ? Et si, en 2017, les solidarités devenaient un impératif pour les prochains locataires de l’Elysée et de l’Assemblée Nationale ? Et si les caps des Solidarités fixés par les ONG constituaient un référentiel dans lequel devront s’inscrire dorénavant les politiques publiques ? Lire la suite


31 mars 2017

La horde d’or

Mai 68 dans le prisme transalpin
« La Horde d’or », ouvrage choral sur le bouillonnement politique et artistique en Italie de 1968 à 1977, est désormais traduit en français. Une somme éclairante sur la complexité d’une époque.
Nanni Balestrini et Primo Moroni La Horde d’or. La grande vague révolutionnaire et créative, politique et existentielle. Italie 1968-1977 Edition établie par Sergio Bianchi, avec la participation de Franco Berardi « Bifo », Francesca Chiaramonti, Giairo Daghini et Letizia Paolozzi, traduit de l’italien et annoté par Jeanne Revel, Jean-Baptiste Leroux, Pierre-Vincent Cresceri et Laurent Guilloteau, éd. L’Eclat, 672 pp., 25 €. Lire la suite


27 mars 2017

CHEZ NOUS

CHEZ NOUS le film de Lucas BELVAUX nous plonge dans la réalité des villes du Nord, une région en souffrance, malmenée depuis toujours, avec ses mines sans fond, ses terrils pour seules montagnes, ses alignements de maisons en briques rouges, où il faut bien survivre, coûte que coûte, c’est-à-dire les poches vides. Et puis il y a le peuple, déclassé, en rupture, prêt à suivre toutes les colères pour exister, croire enfin aux lendemains qui chantent après avoir déchanté avec la politique, l’emploi, les trente glorieuses qui n’ont fait que passer. Lire la suite


3 mars 2017

NOCES : des femmes rebelles !

Pourquoi le film « Noces » de Stephen Streker nous émeut tant ?
Sans doute parce que les acteurs déploient un travail remarquable pour nous faire entrer dans l’intimité des personnages qu’ils jouent, dans leurs débats intérieurs d’une rare intensité. Lire la suite


3 mars 2017

Avec Ken Loach, « Chômage, précarité : halte aux idées reçues ! »

Coordonné par Jean-François Yon, il bénéficie du soutien du cinéaste britannique Ken Loach (réalisateur de Moi, Daniel Blake, Palme d’or à Cannes 2016) qui l’a préfacé. Proposé au prix de 10 €, ce livre est à mettre entre toutes les mains. Ces vingt-cinq organisations, rassemblées à l’initiative du Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP), déconstruisent 26 idées reçues sur les chômeurs et précaires. Lire la suite


21 février 2017

Le Maitron occupe la Sorbonne

Le printemps annonce la renaissance du grand œuvre du Maitron, son nouvel élan. Un an avant le 50e anniversaire de mai 1968, le 22 mars, qui marqua le début du mouvement de Mai-Juin, le Maitron invite chacun, le temps d’une après-midi et d’une soirée en compagnie de seize invités, historiennes et historiens de renom, à relier les vies, les gestes et les engagements passés à ceux du présent.
Inscription obligatoire à : info@maitron.org Lire la suite


13 janvier 2017

La Traversée : Retour de bagne d’un communard déporté

Gérard Hamon fait le pari de reconstituer le journal de bord de *** ***, l’un de ces 410 communards ramenés par le Var à l’été 1879. Autour de lui dans l’un des deux faux-ponts du navire, Augustin Nicolle, Prosper Quiniou, Marc Gonthier et Paul Chibout, quatre communards réels et inconnus sur lesquels l’auteur a accumulé une documentation patiente et passionnante, impressionnante de précision et de détails. Lire la suite


13 janvier 2017

Les "mairies rebelles" espagnoles.

En mai 2015, à Barcelone, à Madrid, à Saragosse, à Saint-Jacques-de-Compostelle, des maires dans la lignée du mouvement des indignés ont été portés au pouvoir. Comment un mouvement se voulant citoyen peut-il se traduire politiquement ?
Le débat sur la "démocratie" est nourri ici par une étude approfondie de la démocratie participative en Espagne. Comment passer d’un mouvement social "les indignés" à des positions de pouvoir institutionnel ? Quels changements ? Lire la suite


15 décembre 2016

Industrialiser l’éducation Anthologie commentée (1913-2012)

Pour mieux comprendre les mutations des organisations, ressources et pratiques éducatives.
En vingt-et-un textes, un siècle de recherches américaines et européennes sur le phénomène majeur et méconnu de l’industrialisation éducative. Lire la suite


11 décembre 2016

Que faire contre les inégalités ? 30 experts s’engagent

un ouvrage pour agir
La montée des inégalités menace notre démocratie. Qu’attend-on pour agir ? En matière d’inégalités, l’écart est trop grand entre les discours et les actes. L’ouvrage « Que faire contre les inégalités ? » rassemble les contributions de 30 chercheurs, spécialistes de la question. Lire la suite


10 décembre 2016

La sociale

Une Interview de Gilles Perret, réalisateur du film La Sociale, réalisée par La Ligue de l’Enseignement
La Ligue de l’enseignement : Vous avez réalisé en 2013 Les Jours Heureux, sur le programme du Conseil national de la Résistance ; La Sociale est-il une suite des Jours Heureux ? Souhaitez-vous continuer dans de prochains films à vous intéresser à des aspects particuliers de ce programme ?}} Lire la suite


10 décembre 2016

Comprendre l’islam politique. Une trajectoire de recherche sur l’altérité islamiste, 1973-2016

François Burgat : « L’islamisme est une réponse à l’overdose de présence occidentale »
Politologue, directeur de recherche à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman, à Aix-en-Provence il répond à Denis Sieffert dans Politis du 16/11 Lire la suite


10 décembre 2016

Afectados : un beau film sur le travail politique

Silvia Munt, la réalisatrice du film « Affectados » (rester debout) a choisi de s’immerger un an dans la vie de gens victimes de la crise financière de 2008.
Elle a planté sa caméra chaque semaine dans la « Grandja del Pas », une ancienne ferme située dans la banlieue de Barcelone, où se réunit aujourd’hui un collectif animé par la PAH (une plate-forme réunissant des gens victimes de prêts bancaires sur hypothèques). Lire la suite


14 novembre 2016

«  La Nouvelle Lutte des classes. Les vraies causes des réfugiés et du terrorisme  », de Slavoj Zizek

Slavoj Žižek, est un philosophe slovène de tradition continentale.
Pour lui, l’Europe est à la croisée des chemins. Le flux des réfugiés et le terrorisme islamiste ont plongé le continent dans la plus grande crise depuis la Seconde Guerre mondiale. Dans un monde qui fonctionne en excluant des régions et des populations entières, est-ce si surprenant que les sociétés s’effondrent, que les hommes se radicalisent ou qu’ils aspirent à rejoindre l’Europe ? Il ne s’agit pas un choc des civilisations mais d’une nouvelle lutte des classes. Lire la suite


4 novembre 2016

Stop au chômage et à la régression sociale

Un livre du collectif Roosevelt.
Par Guy DÉMAREST, David FELTZ, Michel MONTIGNÉ.
Une contribution pour "en finir avec les politiques du travail inefficaces et redéfinir un projet vecteur de progrès social où le travail retrouve un sens. Lire la suite


19 octobre 2016

Enzo Traverso, Mélancolie de gauche, La force d’une tradition cachée (XIXe- XXIe siècle)

Aux antipodes du manifeste nostalgique, ce livre – nourri d’une riche iconographie : des tableaux de Courbet aux affiches soviétiques des années 1920, des films d’Eisenstein à ceux de Théo Angelopoulos, Chris Marker ou Ken Loach – établit un dialogue fructueux avec les courants de la pensée critique et les mouvements politiques alternatifs actuels. Il révèle avec vigueur et de manière contre-intuitive toute la charge subversive et libératrice du deuil révolutionnaire. Lire la suite


13 octobre 2016

Les migrants et nous - Comprendre Babel par Michel AGIER

Entre la peur et la compassion, entre le besoin de sécurité, de limites et de frontières d’une part, et le sentiment d’un devoir de sauvetage des victimes d’un monde chaotique d’autre part, y a-t-il place pour un principe partagé, universel, qui ferait des migrants, plutôt qu’un problème, une cause pour tous, au sens d’une épreuve qui nous tire en avant, vers la compréhension et le désir d’un monde commun ? Lire la suite


10 octobre 2016

Lettres aux Français qui croient que cinq ans d’extrême droite remettraient la France debout, de Nicolas Lebourg. éditions Les échappés.

Dans un livre qui prend la forme de dix missives, l’historien Nicolas Lebourg s’adresse aux nouveaux électeurs du FN, examinant les arguments qui les poussent au vote Le Pen. Une galerie de portraits multidimensionnels, mais aussi un dialogue loin du positionnement moralisateur. Lire la suite


10 octobre 2016

L’Amérique qui vient de Christophe Deroubaix. Éditions de l’Atelier, août 2016

Ce livre offre une vision inattendue des États-Unis. Cartes et données à l’appui, il montre que la vieille Amérique est en train de mourir pendant qu’une autre naît, portée par la montée en puissance des minorités et l’ouverture culturelle de la nouvelle génération, les millennials. Lire la suite