03-05-2017

 | ON A VU

Changer d’Avenir

Par le Collectif des Économistes atterrés, Éditions Les Liens qui libèrent, 160 pages, 17 euros, parution le 23 mars 2017.
Les politiques ne prennent pas la mesure de la profondeur de la crise et, surtout, de son caractère systémique. Cet aveuglement devient mortifère pour notre société et notre démocratie. Dans cet ouvrage, les Économistes atterrés appellent à une grande bifurcation.

À l’âge de l’anthropocène, qui implique de repenser l’idée même de la croissance et face à l’ubérisation, qui organise le délitement de la protection sociale, ils proposent d’entrer dans un nouveau monde.

S’inscrire résolument dans la transition écologique et créer ainsi de vastes domaines d’activités nouvelles. Se saisir de l’économie sociale et solidaire et du mouvement autour des "communs" pour bâtir d’autres manières de produire et d’autres organisations du travail, dont le profit n’est pas la fin exclusive. Instaurer des nouveaux droits du travail attachés à la personne pour, au-delà du salariat, renforcer les solidarités et combattre le précariat. Promouvoir une nouvelle manière de conduire la politique industrielle, centrée non plus sur les seuls grands groupes, mais aussi sur les territoires, en donnant toute sa place aux PME et aux acteurs locaux…

Loin des sentiers battus, avec lucidité et détermination, ce livre se confronte aux véritables défis d’aujourd’hui et propose un chemin pour refonder l’avenir.

INTERVIEW DANS LIBÉRATION Par Vittorio De Filippis — 11 avril 2017 à 18:06
« La priorité, changer la répartition du pouvoir et des richesses »

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « ON A VU »