13-01-2017

 | GRAPHIQUE

Concurrence public/privé : évolution de la part des élèves scolarisés dans le privé

Le graphique se suffit à lui-même et atteste des effets pervers de la réforme #Collège2016, qui s’applique à la Rentrée Scolaire 2016 mais qui est connue des parents depuis mai 2015.
En outre, les familles recherchent, en inscrivant leurs enfants dans des établissements privés, un entre-soi social, de bonnes fréquentations, un carnet d’adresses pour l’avenir...
Les familles où les deux parents sont actifs choisissent également le privé pour des amplitudes horaires d’ouverture et d’accueil des élèves plus importantes que dans le public. Ces élèves issus des bonnes familles font défaut dans tous les collèges publics. Dans l’hyper-centre de Marseille, 40 % des collégiens sont scolarisés dans un établissement privé. On imagine aisément l’uniformisation sociale qui en découle.

Lire l’article du Monde

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « GRAPHIQUE »