Accueil du chantier  > Documents  > Bibliothèque

Femmes, savoirs et pouvoirs

Dans le cadre d’une réflexion sur les modes de domination La nécessité d’un féminisme décolonial, par Françoise Vergès vendredi 8 février 2019

Dans son ouvrage, "Un féminisme décolonial", publié en février 2019 aux éditions la Fabrique, la politologue Françoise Vergès, militante antiraciste et féministe, apporte une contribution aux débats qui divisent les mouvements féministes. Refusant la dérive d’un féminisme qui ignorerait les enjeux de l’antiracisme et pourrait inclure de l’islamophobie, elle déploie, à partir des luttes des femmes du Sud global, une critique radicale du « capitalisme racial ». Nous publions sa présentation par l’éditeur ainsi qu’un entretien réalisé par Rosa Moussaoui et publié par "l’Humanité".

Françoise Vergès est politiste et présidente du collectif « Décoloniser les arts ». Avant son ouvrage Un féminisme décolonial, la Fabrique éditions, 2019, elle a publié Le Ventre des femmes : capitalisme, racialisation, féminisme, Albin Michel, 2017 ; L’Homme prédateur, ce que nous enseigne l’esclavage sur notre temps, Albin Michel, 2011 ; Nègre je suis, nègre je resterai. Entretiens avec Aimé Césaire, Albin Michel, 2007 ; La Mémoire enchaînée. Questions sur l’esclavage, Albin Michel, 2006 ; Abolir l’esclavage : une utopie coloniale. Les ambiguïtés d’une politique humanitaire, Albin Michel, 2001.

Françoise Vergès : « Le féminisme doit retrouver son tranchant antiraciste, anticapitaliste » Entretien réalisé par Rosa Moussaoui, publié dans l’Humanité le 8 Février 2019.

LIRE

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

rechercher dans le chantier

Contact

Pour tout contact : Hélène Gispert