Accueil du site  >  L’Institut
08-02-2019

 | L’Institut

C’est une chance et un espoir.

Qu’est-ce qui jette hors de chez eux chaque samedi des dizaines de milliers de personnes, malgré le froid, la fatigue et les risques sérieux encourus ?
Que manquait-il aux syndicats pour toucher et mettre ainsi en mouvement ces personnes, dont les revendications en matière de pouvoir d’achat et de démocratie rejoignent très largement les leurs ?
Peut-on se contenter de répondre par l’inégalité, certes évidente, de traitement médiatique ?

Le mouvement des gilets jaunes pose aux organisations syndicales des questions inédites.
Bientôt 3 mois d’une mobilisation inattendue, et pour une part incompréhensible.
En mettant à la Une de cette lettre électronique des textes de responsables syndicaux sur ce mouvement, nous souhaitons donner une visibilité et permettre l’approfondissement des réflexions que ce mouvement suscite.
Comment rencontrer et lutter avec les millions de français qui sont enfermés en dehors des villes, en dehors du travail salarié sous sa forme classique, en dehors des partis et des mouvements existants ?
Le mouvement des Gilets jaunes met à l’épreuve nos syndicats, car il les oblige à penser autrement.
C’est une chance et un espoir.

Evelyne Bechtold-Rognon

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « L’Institut »

Newsletter