Accueil du site  >  L’Institut
14-01-2019

 | L’Institut

« Pas besoin De regarder en arrière. Les jonquilles Sont devant toi. »

Pour commencer l’année, j’avais envie de vous parler d’un film.
Dans Les invisibles, Louis-Julien Petit met en lumière et donne la parole à des femmes SDF. Ce film exceptionnel ne laisse pas indemne. On en sort paradoxalement ragaillardi, plein de colère et d’espoir mêlés.

Colère contre une société malade, qui est capable de rendre invisibles des milliers de femmes et d’hommes privés de tout. Espoir, car contrairement aux préjugés tenaces, ces personnes sont pleines de richesse et le film permet d’entrevoir d’autres approches possibles de la grande précarité. Courez-y !

D’une autre manière, contribuer à rendre visible l’invisible, qu’il s’agisse du travail des enseignant.es, des politiques managériales qui ébranlent le service public ou encore des alternatives syndicales aux politiques néolibérales, est depuis ses origines l’une des priorités de l’Institut de recherches de la FSU.
En ce début d’année, nous vous invitons à nous rejoindre dans de nouvelles explorations, et notamment lors des « deux journées en une » qui auront lieu le 31 janvier : réfléchir sur les enjeux syndicaux de la formation continue et entamer un travail commun avec l’Institut d’histoire sociale de la CGT sur la question des inégalités.

« Pas besoin
 De regarder en arrière.

 Les jonquilles
 Sont devant toi. »

Ces quelques mots de Guillevic pour vous souhaiter, à vous et à celles et ceux qui vous sont chers, une très heureuse année 2019.

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « L’Institut »