Accueil du chantier  > Présentation

Histoire de la FSU "Tome 2"

Fiche Chantier

Chantier de recherches : histoire de la FSU : "TOME 2"

1. FICHE D’IDENTITÉ DU CHANTIER

1.1. Intitulé de l’objet :
Recherche sur l’histoire de la FSU de 1997 à 2010 en vue de la publication d’un livre (tome II)

1.2. Résumé descriptif
Le livre de Raphael Szajnfeld, La percée flamboyante de l’histoire de la FSU (1992-1996), rend compte de l’atmosphère novatrice, de la dynamique enclenchée, qui permit à la nouvelle fédération de devenir d’emblée, sur ces bases, la première organisation syndicale de toute la fonction publique d’État et d’inventer de nouvelles relations entre syndicalisme de masse et mouvements sociaux.
Nos recherches explorent la période suivante (1997-2010), beaucoup plus contrastée, entre le IIème congrès de Toulouse et le VIème de Lille. Elles tentent d’analyser succès comme limites et échecs de ce modèle syndical, à la fois ancien et nouveau.

1.3. Bilan de l’activité
Ce chantier vient de connaître une grave crise suite à l’arrêt du travail de Laurent Frajerman, pilote de ce chantier depuis 2013 . Après 4 ans d’un travail régulier et embrassant une large partie du chantier par l’ensemble des membres de l’équipe, les insuffisances d’orientation, le manque d’investissement du responsable du chantier, ont conduit à une impasse de rédaction dans le temps qui avait été retenu dans les accords de lancement des travaux.
Malgré toutes les tentatives de sortir de la crise « par le haut » l’échec doit être constaté. L’équipe a réagi et a décidé, unanimement, de poursuivre le chantier sur un nouveau modèle. La mise en ligne des nombreux documents préparatoires permettra à celles et ceux qui le souhaiteront d’approfondir les sujets traités.
L’équipe a fait le bilan du travail réalisé et précisé ses impasses. Nous nous sommes mis d’accord sur le fait qu’il s’agit bien d’un livre – donc avec un éditeur – destiné aux "personnels", d’abord nos propres syndiqué.es, permettant un travail d’appropriation de notre histoire récente et des questions- réponses que la FSU a pu – ou pas – donner. L’objectif est de réaliser un ouvrage d’histoire ambitieux de qualité lisible par tou.tes. Il pourra servir de support à la formation syndicale notamment en rappelant les évolutions historiques depuis 1997, et en ciblant les enjeux du syndicalisme dans les années 2000.

2. PRÉSENTATION DE LA RECHERCHE POUR 2018 2019
L’objectif premier des membres du chantier est de finaliser l’écriture et la publication du livre.
Échéances : Rendu éditeur : août 2019 ; sortie décembre 2019 (date du congrès FSU).
Format 250 000 à 300 000 signes avec des encarts, des graphiques, voire des illustrations.

1.
2.1 Écriture du livre
Une préface de B. Groison, une postface d’un chercheur.
Un livre en trois parties et dix chapitres d’environ 20 000 signes chacun.
Une introduction générale (lien entre les deux tomes notamment)
1ère partie : La FSU dans l’action
2e partie : La FSU force de propositions
3e partie : La FSU et la démocratie
Les chapitres ne seront pas signés. L’équipe assumera l’ensemble de l’écrit.

2.2 Mise en ligne
L’écriture repose sur l’exploitation d’un matériau constitué depuis 4 années par l’équipe du chantier qui a produit de nombreux documents. Ce matériau sera mis en ligne sur le site de l’institut

2.3 Regards extérieurs
Nous souhaitons confronter notre travail d’écriture aux regards de chercheurs, éventuellement d’un éditeur.

2.4 Programme
Le retard pris nous oblige à augmenter très sérieusement notre travail.
D’Avril 2018 à Juillet 2018, nonobstant les grèves, trois réunions de travail sont programmées.
Un travail d’écriture devra être mené pendant l’été.

3 MOYENS
a) Décharge : pas de décharge de service demandée pour cette activité de recherches puis d’écriture du livre sauf si un.e jeune chercheur.se nous rejoint comme nous le souhaitons, Nous faisons appel à candidatures dans ce sens.

b) Lieu de réunion : dans les locaux de l’Institut

c) Budget : 3000 €
De septembre 2018 à mars 2019 nous devons prévoir 5 à 6 réunions pour le travail du groupe à partir de la production des sous-groupes par chapitres dont une ou deux pourraient se dérouler à la suite d’une réunion d’Equipe, coût = 5 x 400€ = 2000 €
D’avril 2019 à Juin 2019 : finalisation de l’écriture, relecture, confrontation avec regard extérieur chercheur ou éditeur, coût 2 x500€ = 1000€

Notre collectif de militant.es, divers, dont certain.es sont historien.nes, essaie d’analyser cette « histoire du temps présent » qui a trouvé aujourd’hui sa légitimité. Il n’a évidemment pas la prétention de conclure. Mais notre engagement de militants ne nous disqualifie pas : en sciences sociales, comme en bien d’autres recherches, la neutralité n’existe pas. Nous tentons donc de ressusciter ce temps passé récent, dont beaucoup de lecteurs ont été des témoins et des acteurs mais qui, aussitôt passé, est pour partie oublié ou déformé, dans une « temporalité active et sédimentée ». Nous essayons, à partir d’un récit fondé sur l’analyse des archives, le recueil de témoignages des acteurs, la consultation d’une abondante bibliographie en sciences sociales, de prendre un peu de recul, pour comprendre les questions auxquelles l’utopie collective d’un nouveau syndicalisme en construction a été confrontée au début de ce siècle. Nous avons voulu cette approche honnête, équilibrée, mais sans concessions. Elle est imparfaite et sûrement critiquable, comme toute entreprise historique. Notre souhait est que ce retour sur notre propre histoire éclaire la réflexion et ouvre le débat. Persuadés que nous sommes, que « l’avenir a lui aussi son histoire qui reste à rêver et à inventer. » (Ludivine Bantingny1)

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

rechercher dans le chantier

Contact

Pour tout contact Jean-Michel Drevon