Accueil du site  >  Publications  >  Livres  >  J’ai voulu qu’apprendre soit une joie
04-01-2011

 | Publications

J’ai voulu qu’apprendre soit une joie

Georges Snyders a été professeur de philosophie et de sciences de l’éducation.
C’est un chercheur majeur de l’histoire de la pédagogie, auteur de multiples ouvrages dont La joie à l’école (1986), qui montrent le lien entre l’engagement politique et l’engagement éducatif.
Snyders a aujourd’hui 90 ans. Cette biographie très attendue permet de suivre le film d’une vie et d’une pensée exigeante, à travers l’expérience d’Auschwitz, l’engagement politique et la réflexion pédagogique.

Etre communiste pour Snyders, c’est tenir une "toute petite place dans cet universel mouvement qui, d’un bout à l’autre de l’histoire, a regroupé les humiliés, a crié leur protestation et leur espoir".

A cette réflexion politique s’ajoute une recherche pédagogique, sans qu’il y ait de rupture entre les deux. Pour Georges Snyders, la question de la joie à l’école, d’apprendre avec confiance et allégresse, est fondamentalement une question politique, puisque c’est celle de la possibilité même d’éduquer les citoyens .

C’est une voix rare, que caractérise une triple exigence de rigueur, d’honnêteté et de clarté.

prix : 10 euros (au lieu de 18)

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « J’ai voulu qu’apprendre soit une joie »