24-01-2023

 | GRAPHIQUE

De l’importance de l’équité dans l’enseignement : Les écarts d’apprentissage à cinq ans (OCDE)

Dès l’âge de cinq ans, on observe de nets écarts d’apprentissage entre les enfants issus de milieux modestes et aisés (autrement dit, entre ceux qui se situent dans les quartiles inférieur et supérieur de l’indice de statut socio-économique défini par le niveau d’études des parents, leur profession et les revenus du ménage) sur toute une série d’indicateurs cognitifs et autres.
OCDE 2022

L’ampleur de cet écart dépend de l’indicateur, avec, en moyenne, huit mois pour la flexibilité mentale et 20 pour les compétences socio-émotionnelles - ces dernières étant essentielles pour s’adapter et réussir à l’école. L’écart au regard de l’acquisition de la lecture et de l’écriture - un des meilleurs indicateurs du niveau d’études ultérieur - est déjà de 12 mois. Il est nécessaire de combler ces écarts rapidement si l’on veut que les enfants de milieux défavorisés aient une chance de réussir aussi bien que leurs camarades privilégiés. La plupart n’y parviennent pas.

Plus les enfants grandissent, plus les inégalités s’enracinent– et plus il devient difficile de les éliminer. Il semble donc plus judicieux d’agir tant qu’ils sont encore jeunes, en mettant l’accent sur les besoins des enfants de milieux défavorisés avant le début de la scolarité obligatoire, puis au cours des premières années d’école.

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « GRAPHIQUE »

Newsletter