Accueil du site  >  L’Institut
13-06-2017

 | L’Institut

Le billet de la présidente

A quoi sert l’histoire ?
« Ce que j’aime dans l’histoire, c’est justement sortir du quotidien, de moi-même aussi » explique Gilles Candar dans un grand entretien que vous découvrirez dans le numéro 22 de Regards croisés, qui arrivera dans vos boîtes aux lettres vers le 20 juin.
Mais alors, comment peut-on écrire l’histoire d’un passé récent et d’événements dont on a été partie prenante ?
Gilles Candar, grand spécialiste de Jaurès et de l’histoire de la 3e République, est aussi membre du Conseil scientifique de l’Institut de recherches de la FSU, qui se réunira le 22 juin prochain.

Une des questions qui sera soumise à ce conseil sera d’aider les membres du chantier Histoire à réfléchir à l’écriture d’un livre sur l’histoire de la FSU, histoire évidemment récente et évidemment engagée, une histoire qui se fait autant qu’elle se pense, qui constitue « une tentative d’actualisation du passé inachevé » selon la formule de Michèle Riot-Sarcey. Car dans un contexte de grande incertitude sociale et politique, la question du sens de l’engagement syndical se pose avec acuité. Se syndiquer ne va pas de soi, se syndiquer à la FSU encore moins. Les difficultés et défis actuels invitent à se tourner vers le passé, avec l’idée que ce mouvement de rétrospection devrait permettre de mieux comprendre le présent et peut ouvrir des pistes de réflexions et de débat pour construire l’avenir. Et ce travail doit tenir ensemble le caractère « embarqué » de l’histoire du passé proche et la rigueur de l’exigence scientifique, tension qui caractérise notre Institut, qui le contraint et en fait la richesse.
Vous ne serez donc pas surpris.e si à la veille de ces "congés d’été" tant attendus, nous vous livrons ici plusieurs conseils de lecture qui peuvent intelligemment, croyons nous, nourrir vos vacances. Qu’elles vous soient profitables.

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « L’Institut »