Accueil du site  >  L’Institut
13-09-2017

 | L’Institut

Le billet de la présidente

“Ne pas railler, ne pas déplorer, ne pas maudire, mais comprendre”
Pour Spinoza, l’amertume est une passion triste, qui nous affaiblit et réduit notre puissance d’agir, quand le travail sur le sens et les causes des événements accroît notre joie et du même coup notre pouvoir.
C’est donc sur une invitation joyeuse à lire, débattre et agir que je commencerai cette nouvelle année scolaire. L’Institut de recherches de la FSU est là pour cela et pour vous.

13 septembre 2017

Nos chantiers vont poursuivre leur exploration de questions importantes pour chaque militant : le travail, la sécurité publique, le néolibéralisme et ses alternatives, le syndicalisme, l’histoire, le Nouveau management public…

Ils produisent la matière de nos productions : la lettre électronique mensuelle, la revue trimestrielle, des colloques, des stages, des livres.

Côté revue, le numéro 23 de Regards croisés est paru. Le dossier sur la citoyenneté éclaire de façon très stimulante cette notion. Vivons-nous une crise de citoyenneté ? De nouvelles formes de citoyenneté se développent, qui s’enracinent dans des pratiques de terrain, contre une conception étatique et verticale de la citoyenneté. Notre dossier analyse l’exemple des conseils citoyens et du Partenariat pour un gouvernement ouvert, cherche à comprendre ce que pourrait être une citoyenneté numérique, pointe le lien intime entre travail, politique et citoyenneté, explore l’histoire de la citoyenneté salariale, dissipe les confusions sur ce que peut être une éducation à la citoyenneté et se nourrit de ce qui se développe aujourd’hui en Tunisie.
Et en prime, un magnifique entretien avec une très grande dame, Michèle Riot-Sarcey.

Côté livres, deux petits nouveaux et des projets.

Dans Le travail hors la classe des professeurs des écoles, qui est paru en juillet, Frédéric Grimaud montre à quel point cette partie du travail réel est largement invisible et échappe aux simplifications de tous ordres, alors qu’elle est indispensable à la réalisation du travail enseignant.

A paraître : Socialismes et éducation au 19e siècle, de Guy Dreux, Christian Laval et Gilles Candar.
Le marché du soutien scolaire par Erwan Lehoux

En projet, un livre du chantier néolibéralisme, un sur l’histoire de la FSU… et beaucoup d’idées qui fermentent !

Côté colloques, une journée le 22 mars sur le salariat, une autre sur la formation continue dans la fonction publique, une dernière le 5 avril avril en partenariat avec l’IHS CGT sur « Syndicalisme et intérêt général ». De nombreux stages sont également déjà programmés.

Et d’ici là bien sûr, nous aurons le plaisir de vous retrouver à la fête de l’humanité où l’Institut sera évidemment présent.

L’année qui s’ouvre invite instamment à pratiquer l’art de la joie selon Spinoza : comprendre pour agir et remporter des victoires !

Evelyne Rognon

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « L’Institut »