30-09-2019

 | ON A VU

Millennials, la génération qui secoue l’Amérique de Christophe Deroubaix, l’Atelier

Chaque génération est un nouveau pays ". Tocqueville savait de quoi il parlait. Cent cinquante ans après, les Millennials lui donnent raison. La génération, née entre 1982 et 1996, est un tout nouveau pays, aux antipodes du Trumpland. C’est un pays de 75 millions d’habitants, dont la diversité démographique saute aux yeux et constitue le creuset d’une ouverture culturelle au monde.

Un pays diplômé, qui s’est forgé une conscience politique dans un monde sans épouvantail soviétique mais avec la catastrophe du krach de 2008 et de la Grande récession. Un pays qui a mené une révolution des mentalités. Le mariage gay l’a emporté grâce au basculement décisif des Millennials. La légalisation de la marijuana est en train de suivre le même chemin. Cette génération rejette la fusion de la religion et de la politique opérée par la droite chrétienne et se sécularise. Et elle considère l’immigration comme une chance.

Enfin, selon un sondage on ne peut plus sérieux, cette jeunesse préfère vivre dans un pays " socialiste " que dans un pays " capitaliste ". La question désormais est de savoir si les Millennials vont mener une " révolution politique ", comme les y appelle Bernie Sanders, en défaisant Donald Trump lors de la présidentielle de 2020, puis en faisant appliquer le programme le plus progressiste depuis le New Deal.

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « ON A VU »