07-09-2018

 | ON A VU

Sociologie politique du syndicalisme

Par Baptiste Giraud, Karel Yon et Sophie Béroud.
Comment expliquer le morcellement du syndicalisme français ? Pourquoi si peu de salariés adhèrent aux syndicats ?
Tous les syndicalistes sont-ils des professionnels du dialogue social coupés de leur base ?
Pour répondre à ces questions classiques dans les controverses politico-médiatiques, ce manuel propose une synthèse des travaux récents conduits dans les champs de la sociologie et de la science politique autour de l’analyse des organisations syndicales, de leurs adhérents et de leurs pratiques.

Il fait le pari que les outils de la sociologie politique permettent une analyse plus fine du phénomène syndical. En abordant des questions telles que les dynamiques de l’engagement militant, les ambivalences du processus d’institutionnalisation ou bien encore les modalités du travail de représentation, cet ouvrage développe des questions qui intéresseront tous les étudiants en sociologie et science politique mais aussi toutes celles et ceux désireux de dépasser les schématismes et de comprendre les spécificités du syndicalisme en France.

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « ON A VU »