15-02-2021

 | A LA UNE

"Une démocratie confinée. L’éthique quoi qu’il en coûte (érès)" Emmanuel Hirsh

Emmanuel Hirsch, professeur en éthique médicale, président du Conseil pour l’éthique de la recherche de l’Université Paris-Saclay, et auteur de "Une démocratie confinée. L’éthique quoi qu’il en coûte (érès)", était l’invité du Grand entretien de France Inter le vendredi 29 janvier 2021 par Ali Baddou.
Covid-19 : il appelle à plus de concertation car "une démocratie c’est l’ouverture"
Lire la suite

Pour l’entendre

"On a expérimenté ce qu’était le confinement, on en a vu les avantages et les inconvénients. Cette période est très anxiognène, elle est mal accompagnée en termes de communication, on l’a vu avec Olivier Véran qui est intervenu pour ne rien dire."

Aujourd’hui "on a une suspicion à l’égard de ceux qui dirigent, et dirigent seuls", souligne-t-il. "Nous aussi on a besoin de comprendre, de savoir et participer. La transparence c’est pas des chiffres, les valeurs d’humanité relèvent d’autres préoccupations. Les gens sont prêts à des concession si il y a un projet ou un but".

"On a l’impression que les décisions sont prises de manière péremptoire par une personne, dont je ne remets pas en cause l’autorité ni l’intelligence, mais qui est dans un contexte de complexité telle, qu’il y a besoin d’ouverture. Une démocratie c’est de l’ouverture, on a besoin de liberté de penser et d’être reconnu dans la parole que l’on exprime".

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « A LA UNE »