14-06-2022

 | A LA UNE

De Buffalo à Berlin, un vent de renouveau sur le syndicalisme

Tandis que les prix continuent de flamber, les syndicats sont en ordre de bataille pour obtenir des hausses de salaires… En Allemagne, IG Metall réclame une augmentation de 8% dans la sidérurgie et aux Etats-Unis, de nouveaux syndicats apparaissent, chez Amazon, Starbucks ou encore Apple… La forte inflation qui sévit depuis plusieurs mois va-t-elle entrainer un renouveau du syndicalisme ? La France peut-elle s’inspirer des exemples allemands et américains ?
Trois invité.es pour en discuter à l’émission Entendez-vous l’éco ? du vendredi 10 juin 2022 par Tiphaine de Rocquigny
Anne Salles, maîtresse de conférences en études germaniques à Sorbonne-Université
Donna Kesselman, professeure à l’université Paris Est-Créteil, sociologue du travail, spécialiste des droits sociaux aux États-Unis
Jean-Marie Pernot, politologue, chercheur à l’Institut de Recherches Économiques et Sociales (Ires)

Intéressant débat, avec Pernot pour le syndicalisme en France, et 2 universitaires l’une sur USA, l’autre sur Allemagne. Un renouveau en cours dans ces 2 derniers pays.

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/entendez-vous-l-eco/de-buffalo-a-berlin-un-vent-de-renouveau-sur-le-syndicalisme-2392042?at_campaign=culture_hebdo_session&at_medium=newsletter&at_chaine=france_culture

Quelques citations...

De Berlin à Buffalo en passant par Paris, assiste-t-on à un retour en force des syndicats ? En France, les syndicats mettent aujourd’hui l’accent sur la hausse des salaires, avant d’engager la bataille contre la réforme des retraite. Selon Jean-Marie Pernot, "Il va y avoir des tensions dans les entreprises entre des logiques qui peuvent être contradictoires, même si l’inflation est là pour tout le monde." L’inflation n’est-elle que périodique, ou est-elle partie pour durer ? Cette question oppose le patronat et les salariés.

En Allemagne "le salaire minimum était une promesse électorale de l’actuel chancelier Olaf Scholz, qui avait promis une augmentation à 12 € brut de l’heure. Donc ça y est, c’est voté, ça va entrer en vigueur au mois d’octobre" comme l’explique Anne Salles.

Selon Donna Kesselman,"Les Etats-Unis sont le pays où c’est le contrat de travail d’entreprise (plus que dans tout autre pays) qui est le mécanisme non seulement de gestion des conditions de travail et de rémunération, mais aussi de redistribution sociale et de protection (...). C’est une des raisons qui explique la vague de syndicalisation qui commence aux Etats-Unis. C’est le seul moyen réellement augmenter de salaires."

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « A LA UNE »