Accueil du site  >  Agenda
16-09-2020

 | Agenda

colloque « Féminismes Matérialistes : Héritages épistémologiques et politiques, Réappropriations contemporaines » à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Campus de Port Royal (Lourcine), salle 13

Nous avons le plaisir d’annoncer la tenue du colloque « Féminismes Matérialistes : Héritages épistémologiques et politiques, Réappropriations contemporaines » qui aura lieu les 15 et 16 octobre prochains à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Campus de Port Royal (Lourcine), salle 13, et dont vous trouverez le programme ci-dessous et en pièce jointe.

Compte-tenu de la situation sanitaire actuelle, le nombre de places est limité et nous prions les personnes intéressées de s’inscrire par mail à l’adresse suivante : Philo-recherche@univ-paris1.fr

En raison du nombre de places limitées, une captation audio des interventions est prévue ; les podcasts seront mis en ligne sur le site de l’ISJPS après le colloque.

Audrey Benoit, Marie Garrau, Mona Gérardin-Laverge et Mickaëlle Provost

« Féminismes Matérialistes : Héritages épistémologique et politiques, Réappropriations contemporaines »

Organisation : Audrey Benoit, Marie Garrau, Mona Gérardin-Laverge et Mickaëlle Provost

Lieu : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Campus de Port Royal (Lourcine), salle 13.

Jeudi 15 octobre

9h30 : Accueil et introduction des organisatrices

10h-12h30. Session 1 : Travail et oppression

(Présidence : Isabelle Aubert, U. Paris 1 Panthéon Sorbonne)

Aurore KOECHLIN (U. Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Le concept de travail reproductif :

enjeux théoriques et politiques »

Alexis CUKIER (U. de Poitiers) : « Travail, capitalisme et patriarcat dans les féminismes

matérialistes en France et en Italie »

Marie GARRAU (U. Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Travail de care ou travail reproductif ? »

12h-14h : Pause déjeuner

14h-16h30. Session 2 : Le constructivisme matérialiste en question

(Présidence : Magali Bessone, U. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Marlène JOUAN (U. Grenoble Alpes) : « Penser le travail de gestation pour autrui : un enjeu

féministe de réconciliation des "ancien" et "nouveau" matérialismes ? »

Claire GRINO (U. de Genève) : « Remue-ménage dans les théories féministes autour de la

conception du corps : qu’en est-il de la perspective matérialiste aujourd’hui ? »

Mickaëlle PROVOST (U. Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Tensions matérialistes à propos

de l’expérience vécue de la domination »

Vendredi 16 octobre

9h30-12h. Session 3 : Peut-on encore parler de classe des femmes ?

(Présidence : Mona Gérardin-Laverge, U. Paris Ouest Nanterre, Audrey Benoit, U. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Isabelle CLAIR (CNRS, IRIS) : « Le féminisme matérialiste face au

féminisme poststructuraliste »

Pauline CLOCHEC (U. Picardie Jules Verne) : « Classes de sexe et transsexualité »

Elsa DORLIN (U. Paris 8) : « L’idéologie du genre »

12h-14h : Pause déjeuner

14h-16h. Session 4 : Perspectives d’articulations théoriques et politiques

(Présidence : Alexandrine Guyard-Nédélec, U. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Sophie NOYE (SciencesPo Paris) : « Penser le sujet féministe entre classe et multitudes »

Vanina MOZZICONACCI (U. Paul Valéry-Montpellier) : « Des institutions utopiques. Articuler

care et matérialisme à l’endroit de l’éducation féministe »

Conclusion des organisatrices.

Avec le soutien de

L’Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne (ISJPS, UMR8103)

Et du Centre d’Histoire des Philosophies Modernes de la Sorbonne (EA1451)

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir tous les articles « Agenda »