09-04-2019

 | A LA UNE

Qui parle au nom de qui ?

Cet entretien avec Jean-Marie Pernot est paru dans la revue OPTIONS, mensuel de l’UGICT CGT (Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens).
Disponible sur le site de Syndicollectif.
Elus et institutions sont malmenés par la colère sociale. Un phénomène qui questionne le mouvement syndical.
Politologue, chercheur à l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES) du mouvement syndical, et auteur de Syndicats, lendemains de crise (Gallimard-2005). Lire la suite

09-04-2019

 | A LA UNE

Réflexions sur le syndicalisme

Le mensuel Liaisons sociales en date du 1er avril publie un long article au titre provocateur : « A-t-on encore besoin des syndicats ?  ». Sa thématique y est résumée en ces termes : « Longtemps annoncée la crise existentielle des syndicats a sans doute franchi un nouveau palier avec l’émergence d’un mouvement social qui les a partiellement voire totalement ignorés  » Si la conclusion de l’article laisse percer une forme d’optimisme, le constat n’en est pas moins sévère et relativement partagé. C’est un peu le même constat qui sous-tend l’interview de Jean Marie Pernot dans Options. Lire la suite

09-04-2019

 | L’Institut

« Nous sommes fermés pour mieux vous accueillir ».

Le collègue de Pôle emploi qui me raconte cela en a presque les larmes aux yeux : voilà ce que sa direction a placardé sur la porte de son agence, qui n’ouvre plus ses portes au public que sur rendez-vous, nécessairement pris par voie numérique.
Et comment font les privés d’emploi qui sont bien souvent aussi privés d’un logement décent ? Pense-t-on vraiment qu’ils sont confortablement installés chez eux à surfer sur le net en attendant leur rendez-vous lointain avec leur « conseiller » ? Lire la suite


09-04-2019

 | L’Institut

Les Ateliers Travail et Démocratie : généalogie d’une initiative

Yves Baunay et Gérard Grosse, membres du chantier "travail" de l’institut présentent ici la démarche qui a conduit à la création de ces Ateliers.
Au-delà de la santé au travail qui constitue une question centrale pour le mouvement syndical aujourd’hui, c’est bien la question de la démocratie qui est en jeu : démocratie au travail, démocratie syndicale sont liées. Cela implique d’être attentif aux besoins réels des salarié.e.s et ce n’est pas simple. On ne peut prétendre pratiquer un syndicalisme de transformation sociale si on reste à distance de ces questions cruciales. Lire la suite


09-04-2019

 | ON A VU

Pour une sécurité sociale chômage

La France compte aujourd’hui 10 millions de travailleur·euses précaires, 6,5 millions d’inscrits·es à Pôle Emploi, dont à peine 43 % sont indemnisé·es par l’Unedic. De nombreux demandeur·euses d’emploi n’ont droit à aucune indemnité.
Sous prétexte d’« universaliser » l’assurance chômage et de réduire son endettement, la loi Pénicaud du 5 septembre 2018 prévoit une fiscalisation et une semi-étatisation de celle-ci, associée à un système étroitement contributif. Lire la suite


09-04-2019

 | ON A VU

Autogestion, l’encyclopédie internationale

Composée de 300 entrées rédigées par 150 auteur·es venu·es de nombreux pays, cette Encyclopédie couvre les cinq continents, 35 pays et court de 1848 à aujourd’hui. Il s’agit d’un projet international de grande ampleur et de longue haleine. Les six premiers volumes sont disponibles à ce jour. D’autres suivront.
Chaque volume propose des thématiques particulières.
Les contributions proposées éclairent un aspect des expériences autogestionnaires qui parcourent différents pays, hier comme aujourd’hui.
En téléchargement libre et gratuit - format PDF. Une version papier des volumes peut être achetée en librairie ou sur notre site au prix de 30 euros Lire la suite


09-04-2019

 | GRAPHIQUE

Le nombre de femmes qui vivent à plus de 45 min d’une maternité a doublé en 20 ans

En un peu plus de vingt ans, entre le 1er janvier 1997 et le 11 mars 2019, la France a perdu 338 maternités (413 fermetures et 73 ouvertures) sur 835. A l’issue de cette colossale refonte de la carte sanitaire, le nombre de femmes en âge de procréer se trouvant à plus de quarante-cinq minutes d’une maternité a plus que doublé, passant de 290 000 à 716 000, soit 430 000 de plus. Le nombre de celles se trouvant à plus de trente minutes a, lui, augmenté de près de deux millions, passant de 1,9 million en 1997 à 3,7 millions en 2019.
Par François Béguin, Véronique Malécot, Mathilde Costil, Eugénie Dumas, Eric Dedier et Xemartin Laborde Lire la suite

Newsletter